De nouveaux dortoirs de chauves-souris à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher

Accueil / Activités éducatives / De nouveaux dortoirs de chauves-souris à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher

Les 13 et 14 juillet 2017, une équipe formée d’Amélie Fontaine, étudiante au doctorat à l’Université McGill, et de deux de nos bénévoles, Marcel Turgeon et Jean Bricault, ont procédé à l’installation de trois modèles de dortoirs à chauves-souris à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Leur installation s’inscrit dans un projet de recherche visant à tester certains paramètres et modèles de dortoirs afin de maximiser la température interne durant la nuit. Le but de l’étude est de répondre aux besoins des chauves-souris et de trouver des solutions pour améliorer cet outil de conservation, qui est bien souvent mal utilisé.

L’installation de dortoirs est une mesure souvent suggérée pour la conservation des chauves-souris. Cependant, les dortoirs tels que conçus actuellement permettent rarement d’accumuler assez de chaleur pour leur reproduction (gestation, parturition et sevrage des jeunes). Un bon dortoir devrait permettre de conserver une certaine stabilité thermique et donc de favoriser une tolérance aux aléas du climat québécois pour les femelles et leur jeune.

En 2016, des tests ont été effectués sur quatre sites à travers la province selon un gradient nord-sud où quatre modèles de dortoirs artificiels ont été installés à chaque site. En 2017, le projet se poursuit avec entre autres l’ajout d’une autre série de dortoirs près du marais Léon-Provancher. Des sondes thermiques placées à l’intérieur des dortoirs permettront de comparer leur performance.

Le projet a également pour second objectif d’informer et de sensibiliser les gens sur la situation précaire des chauves-souris du Québec et du Canada suite à l’apparition d’une maladie affectant certaines espèces, le syndrome du museau blanc. Tout aussi important, nous informerons le public sur les apports bénéfiques de ces espèces sur les écosystèmes et les activités humaines comme l’agriculture, la chasse et les activités de plein air. Des panneaux d’information et des dépliants sont en préparation.

Les partenaires de ce projet sont : Mountain Equipment Coop, l’Université McGill, le Fonds Vert, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec et la Société Provancher.

Michel Lepage, secrétaire de la Société Provancher

Dortoir de chauve-souris au marais Léon-Provancher
Photo: Michel Lepage
Chauve-souris
Chauve-souris Photo: Frédérick Lelièvre, http://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/sante-maladies/syndrome-chauve-souris.jsp
Articles associés
Pluvier à collierRéserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: yvanbedardphotonature.com)