TÉMOIGNAGES

La Société Provancher, ce sont des bénévoles généreux, compétents et dévoués qui font rayonner les sciences naturelles dans tout le Québec, avec amour et passion. Ensemble, ils font vivre le Naturaliste canadien, une revue de qualité, et mettent en valeur des sites exceptionnels, comme l'Ile aux Basques, empreinte de sérénité et de majesté, et le Marais Léon-Provancher, grouillant de vie et d'animation. Tous ces trésors ont une valeur inestimable pour l'âme de chacun et pour l'avenir de notre société. J'ai à cœur d'y contribuer moi aussi, pour que l'amour de la nature se transmette autour de moi et aux générations à venir.Denise Tousignant
Denise Tousignant
Pourquoi je suis membre de cette Société ? Pour le Naturaliste canadien, pour la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, pour l’île aux Basques, pour les autres territoires protégés de la Société et ceux qu’elle acquerra au fil des ans. Mais surtout, pour apporter une contribution afin que mes petits enfants puissent profiter du ressourcement qu’apporte la fréquentation d’aires protégées accessibles à tous gratuitement ou à peu de frais. Réhaume Courtois
Réhaume Courtois
J'ai été sur le Conseil d’Administration durant 15 ans et responsable de l'île aux Basques, 10 années. Quelles belles expériences de vie et de connaissances du milieu naturel et de beaux territoires à découvrir. L'Ile aux Basques, y aller c'est l'adopter.Éric Yves Harvey
Éric Yves Harvey
Membre de la Société Provancher depuis 13 ans, j'ai commencé à m'impliquer comme bénévole il y a presque 5 ans. Je voyais qu'il était possible de partager nos passions et nos compétences tout en ayant la chance de continuer à apprendre! Je voulais faire des actions concrètes pour la sauvegarde de milieux naturels et la diffusion de connaissances. J'ai trouvé ce que je cherchais avec, en prime, des gens très dévoués et combien intéressants! En fait, la mission de la SP associée à la conservation de territoires et à l'éducation des sciences naturelles rejoint non seulement mes intérêts mais aussi mes valeurs. J'aime également cette société pour son historique et la vision de ses fondateurs. Il y a 100 ans, c'était audacieux de parler de conservation de la nature. En m'engageant, je contribue à poursuivre l'oeuvre de ces visionnaires et à soutenir la revue scientifique Le Naturaliste canadien dont je salue la crédibilité. Élisabeth Bossert
Élisabeth Bossert
En tant que nouvelle membre de la Société Provancher (depuis deux mois maintenant), je dois admettre que j’ai été charmée par cette dernière. Les membres que j’ai rencontrés sont très actifs, donnent beaucoup de temps, et ont visiblement à cœur la conservation des milieux naturels. Sont-ils les derniers spécimens de naturalistes passionnés? Je pense bien que non, puisque leur passion est contagieuse. Je connais le Parc naturel et historique de l’Île aux Basques ainsi que la Réserve Naturelle du Marais-Léon-Provancher depuis plusieurs années, et je suivais la Société de loin, mais je suis maintenant consciente que j’aurais dû m’impliquer plus sérieusement il y a longtemps.Catherine Émond
Catherine Émond
Étant résident de Saint-Augustin-de-Desmaures, je ne manque jamais l’occasion d’aller me ressourcer à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, tout juste à côté de chez moi à Neuville! C’est un endroit magnifique, au bord du Fleuve Saint-Laurent, où l’on peut faire l’observation d’une myriade d’espèces d’oiseaux, voire même de cerfs de virginie. C’est l’endroit parfait pour amener mes proches faire un pique-nique en plein midi, par une belle journée ensoleillé, car étant situé sur la Rive-Nord, on a le soleil franc sud qui nous réchauffe du mois de mars au mois de novembre… Merci à la Société Provancher de donner un tel accès public au fleuve, ce qui est de plus en plus rare de nos jours…Antoine Préfontaine
Antoine Préfontaine
Certaines personnes deviennent membres de la Société Provancher uniquement parce qu'ils aiment lire la revue scientifique Le Naturaliste Canadien. D'autres parce qu'ils rêvent depuis toujours de faire un séjour inoubliable dans l'un de ses chalets au Parc naturel et historique de l'île aux Basques. Certains veulent simplement encourager la Société Provancher pour réaliser sa mission de protéger et de rendre accessible au public des territoires naturels exceptionnels comme la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Dans mon cas, c'est tout ça! Je suis membre de la Société Provancher depuis une quinzaine d'année. Le coût de l'adhésion annuelle est modeste et j'ai vraiment l'impression de contribuer à protéger la nature. Depuis un an environ j'ai décidé de m'impliquer comme bénévole au Conseil d'administration de la Société Provancher et j'en retire une grande satisfaction personnelle. En accord avec mes valeurs et la devise de la Société, j'ai l'impression d'Aimer, de protéger et d'agir.Jean Tremblay
Jean Tremblay