Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2019

Accueil / Activités à venir / Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2019
Présence des oiseaux en hiver à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher

L’an passé, nous vous indiquions que les oiseaux de la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher sont dénombrés chaque hiver depuis 2014 dans le cadre du Recensement des oiseaux de Noël (RON). La Réserve se trouve dans la section Neuville-Tilly de ce recensement nord-américain. Elle est pratiquement au centre d’un cercle d’inventaire couvrant Neuville et Saint-Antoine-de-Tilly, incluant le fleuve Saint-Laurent, mais qui déborde dans les municipalités voisines. Pour en savoir davantage sur le recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly, nous vous invitons à consulter le compte-rendu publié l’an dernier dans l’infolettre de la Société.

Une aide précieuse

Pas besoin d’être spécialiste pour participer à cette activité à la fois instructive et joviale. Par conséquent, toute personne intéressée par la faune ailée peut s’inscrire soit pour observer, prendre des notes ou simplement nous encourager lors de l’activité. Des ornithologues seront aussi présents pour encadrer les équipes réparties dans toute la parcelle.

Nous relançons donc l’invitation aux membres de la Société Provancher pour l’année 2019 : soyez des nôtres le samedi 14 décembre 2019, en particulier sur la rive nord! Comme nous formons les équipes à l’avance pour être sur le terrain dès 7 h, nous vous demandons de nous contacter avant le 7 décembre. Voir nos coordonnées ci-dessous.

Pour vous tenir informés ou pour consulter le compte-rendu détaillé annuel, vous pouvez visiter la page du groupe Facebook « RON Neuville-Tilly ».

Marcel Darveau (marceldarveau@yahoo.ca) sur la rive nord

Pierre Marchildon (p.marchildon@videotron.ca) sur la rive sud

Compilateurs du RON Neuville-Tilly

Photo à la une : Gilles Chaumel.

La mésange à tête noire est l'espèce la plus commune observée dans le RON.
La mésange à tête noire, une espèce commune au RON et qui aime bien les recenseurs! Photo : Gilles Chaumel.
Le fleuve Saint-Laurent et ses battures, même glacées, peut être utilisé par plusieurs espèces en hiver : grand corbeau, harfang des neiges, goélands, etc.
Le fleuve Saint-Laurent et ses battures peuvent accueillir des oiseaux, même en hiver. Photo : Gilles Chaumel.
Articles associés

Laisser un commentaire

Naturaliste canadien, volume 141 (2), été 2017Les bénévoles à l'oeuvre lors de la cure de rajeunissement des équipements en septembre 2019 : Sarto Dubé, Gilbert Lavoie, Daniel St-Onge (président de la Société), Joan Ross, Jean Tremblay, Hélène Fréchette, Marie-Claude Giraudo, Guy Hamelin, Céline Paradis, Marie Pedneault, Carmen Ricard, et Gilles Gouin (photographe).