Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade par la Société Duvetnor en 2021

Accueil / Infolettres / Infolettres-2021 / Infolettre novembre 2021 / Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade par la Société Duvetnor en 2021
Des conditions d’inventaire standardisées

Le 29 mai 2021, deux employés de la Société Duvetnor ont procédé à la récolte du duvet d’eider et à l’inventaire des oiseaux marins sur les îles Razade. Comme convenu dans l’entente entre la Société Provancher et Duvetnor, voici un résumé de leur visite qui s’est déroulée entre 10 h et 13 h à la Razade d’en Bas et entre 14 h 15 et 15 h à la Razade d’en Haut. Chaque année, le même protocole de récolte et d’inventaire est appliqué, ce qui permet d’étudier les tendances des populations d’oiseaux nichant sur ces îles.

Des effectifs d’eiders à duvet légèrement à la baisse

Au total, 851 nids d’eider à duvet ont été dénombrés sur les deux Razade. Ce nombre est inférieur à celui observé en 2020, mais comparable à la moyenne des années précédentes (tableaux 1 et 2). La baisse du nombre de nids d’eider sur les Razade est semblable à la baisse observée dans l’ensemble des colonies d’eiders de l’estuaire. Nous soupçonnons un effort de reproduction moindre en 2021 par les femelles, possiblement dû à des conditions d’alimentation moins favorables avant la période de reproduction sur les sites d’hivernage. Cependant, ceci demeure une hypothèse. Le duvet présent dans les nids était aussi de moindre qualité et nous en avons récolté dans seulement 61 % des nids. Une seule carcasse d’eider femelle a été trouvée, ce qui indique qu’il n’y a pas eu de mortalité due au choléra aviaire ou autres causes.

Plus de goélands et moins de cormorans

Le nombre total de nids de goélands (argentés et marins confondus) était légèrement supérieur à celui noté en 2020. Une carcasse de goéland argenté a été notée. Le nombre de nids de cormoran à aigrettes a diminué significativement sur les deux Razade. À noter que le décompte des nids de mouette tridactyle est incomplet et qu’il a été impossible de dénombrer les nids de petit pingouin en raison de la marée et de l’accès peu sécuritaire des corniches où ils s’établissent.

Conclusion

En résumé, les effectifs d’eiders à duvet ont légèrement diminué en 2021, mais se situent au niveau de la moyenne à long terme. Quant au nombre de nids de cormorans à aigrettes, on note une diminution. Ce qui peut être considéré favorable.

Colonie d'oiseaux marins à la Razade d'en Haut, propriété de la Société Provancher. Un inventaire des oiseaux marins y est réalisé annuellement par la Société Duvetnor.
Colonie d'oiseaux marins à la Razade d'en Haut, l'une des propriétés de la Société Provancher.
Vue de la Razade d'en Bas; au large nous apercevons l'île aux Basques.
La Razade d'en Bas. Photo : Réhaume Courtois.
Ce mâle eider à duvet, entouré de quelques femelles, est un des rares mâles à rester dans les parages de l'île aux Basques au cours de l'été.
Un mâle eider à duvet entouré de plusieurs femelles à l'île aux Basques. Photo : Frédérick Létourneau.
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. L'eider à duvet est le principal canard nichant sur les îles Razade. Photo: Olivier Caron.
Nid d'eider à duvet. Photo : Olivier Caron.

La Société Duvetnor remercie la Société Provancher pour la permission de récolter le duvet d’eider et de poursuivre le suivi des populations d’oiseaux sur les îles Razade.

Jean-François Giroux, Société Duvetnor

Photo à la une : Olivier Caron

Articles associés

Laisser un commentaire

Parc naturel et historique de l'Île-aux-Basques. Crédit photo: Yvan BédardSki de fond à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: yvanbedardphotonature.com)