Vers une approche plus verte à l’île aux Basques

Accueil / Infolettres / Infolettres-2020 / Infolettre mars 2020 / Vers une approche plus verte à l’île aux Basques
Une approche plus verte au Parc naturel et historique de l’Île aux Basques

Au cours des dernières années, la fréquentation de l’île aux Basques a connu une hausse extraordinaire. Par conséquent, les 3 chalets en location sont très demandés. Les visites quotidiennes vont également dans le même sens. Cependant, les infrastructures mises à la disposition des visiteurs sur l’île sont vieillissantes. Pour remédier à cette situation, la Société se dirigera vers une approche plus verte de l’île aux Basques au cours des prochaines années.

En 2019, nous avons entrepris des travaux de réfection des chalets et des sentiers afin d’améliorer l’offre de visite auprès des visiteurs. Mais, ce n’est que le début. En effet, au cours des prochaines années, de nouveaux investissements sont prévus à l’île aux Basques. Ils permettront notamment de corriger certains aspects problématiques soulignés par les utilisateurs de l’île.

Amélioration des infrastructures sur l’île

Nous vous présentons ici ce que nous prévoyons réaliser au cours de prochaines années pour atteindre une approche plus verte de l’île aux Basques.

Une des priorités concerne l’énergie nécessaire au bon fonctionnement et au confort des chalets. La Société prévoit donc de diminuer sa dépendance aux énergies fossiles. Pour y parvenir, des équipements électriques alimentés à l’énergie solaire remplaceront graduellement les actuels équipements fonctionnant au gaz propane.

L’approvisionnement en eau brute des chalets figure aussi parmi les priorités. Ainsi, le captage des eaux de surface sera abandonné. De plus, les systèmes existants de captation des eaux de pluie seront améliorés. Par conséquent, ces améliorations permettront d’augmenter l’efficacité de l’approvisionnement en eau des équipements qui le nécessitent.

Par ailleurs, un système sanitaire à compost sans eau et sans aucun produit chimique, et respectant les ressources naturelles de l’île sera privilégié. Ce système fournira une solution sûre pour les zones fragilisées par la pénurie d’eau qui, de plus, ne sont pas connectées à une infrastructure d’égout et de traitement des eaux. Ainsi, à la fin du processus, les déchets seront réduits à seulement 5-10 % de leur volume initial. Ils seront alors convertis en un matériel sec et inoffensif.

L’ensemble de ces changements s’inscrit dans la mission de la Société Provancher en contribuant à la conservation de la nature et à la protection des milieux naturels. Le maintien de l’intégrité écologique de l’île aux Basques, l’accessibilité et la mise en valeur pour les visiteurs sont au cœur de nos préoccupations.

René Nault, Société Provancher

Photo à la une : Jules Gobeil

Les bénévoles s'activent à la restauration du chalet Joseph-Matte, à l'île aux Basques, lors d'une joyeuse corvée, en septembre 2019. Photo : Gilles Gouin.
Teinture du chalet Joseph-Matte, à l'île aux Basques, 4 septembre 2019. Photo : Gilles Gouin.
Par une journée pluvieuse, le marais salé de l'île aux Basques offre un magnifique paysage plein de contrastes. Le 23 septembre 2019. Photo : Daniel Banville.
Le marais salé de l'île aux Basques, le 23 septembre 2019. Photo : Daniel Banville.
Parc naturel et historique de l'Île aux Basques : un lieu de repos!
Paysage de l'île aux Basques. Photo : Réhaume Courtois.
Articles associés
Île aux Basques, vue de l'Anse Riou, 22 août 2019. Photo : Daniel Banville.