Le roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher

Accueil / Bénévolat / Le roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher
Gestion intégrée du roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher

Omniprésent dans le sud du Québec, le roseau commun exotique est l’une des espèces floristiques les plus envahissantes d’Amérique du Nord. Malheureusement, cette espèce s’est implantée dans la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, à Neuville. En 2013, nous avons mis en place un programme de contrôle visant à limiter son expansion sur ce territoire.

En 2019, nous avons pu amplifier la lutte au roseau commun. Ce projet a été réalisé grâce à un financement de 39 500 $ de la part de la Fondation de la faune du Québec et de 35 000 $ de la part d’Environnement et Changement climatique Canada. Ce financement nous a permis de poursuivre notre lutte intensive contre le roseau commun exotique sur ce territoire. De plus, le financement obtenu permettra de continuer les travaux en 2020. L’objectif de ce projet est de maintenir les acquis en poursuivant les travaux des années antérieures.

Beaucoup de travail a été entrepris et réalisé en 2019

Voici un résumé des travaux entrepris en 2019.

  • Janvier. Nous avons utilisé un VTT muni de chenilles pour transporter au site d’entreposage, près du stationnement, les bâches temporairement empilées à proximité des colonies situées au nord du marais. En juillet, nous en avons disposé à l’écocentre de Saint-Augustin.
  • Mai. Nous avons fait un bilan de l’état de chacune des colonies de roseaux communs.
  • Mai et juin. Nous avons fertilisé les plants de mélèze et d’épinette plantés antérieurement et dégagé les plantations de saule.
  • Juin, juillet et août.
    • Nous avons arraché les rhizomes de roseaux qui poussaient au sud du marais. À cet effet, une petite colonie récemment découverte a été éradiquée lors d’une grande corvée bénévole réalisée le 18 juin 2019.
    • Nous avons fauché les colonies sur les versants est, nord et ouest du marais.
  • Octobre. Nous avons planté 20 érables rouges de 2,5 m de hauteur au sud-ouest de la digue afin de circonscrire les deux colonies présentes à cet endroit.

Nous devons réaliser que des interventions annuelles seront nécessaires pour éviter une expansion des colonies présentes dans la réserve naturelle. Le programme se poursuivra donc en 2020 avec les mêmes objectifs qu’en 2019.

L’apport de nombreux bénévoles est essentiel

Depuis 2013, le programme de contrôle du roseau commun exotique a été en très grande partie réalisé par des bénévoles de la Société Provancher. Nous profitons de cet article pour les remercier encore une fois pour leur support inestimable.

Pour 2019, mentionnons Bibiane Anctil, Myriam Anctil, Daniel Beaumier, Daniel Bernard, Steeve Bolduc, Justin Boissinot, Hugues Brunoni, Réhaume Courtois, Jacqueline Dumais, Michel Giroux, Guy Hamelin, Éric-Yves Harvey, Michel Huot, Jean-Denis Langevin, Conrad Morin, Sylvain Paradis, Alain Parent, Guymont Parent, Charlie-Ann Samson, Gilbert Simard et Marcel Turgeon.

Merci à tous!

Réhaume Courtois, bénévole, Société Provancher

Pascale Forget, Coordonnatrice des projets et au financement, Société Provancher

Photo à la une : Réhaume Courtois

Programme de contrôle du roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher.
À la suite de l'enlèvement des bâches en 2018, les quenouilles se sont développées rapidement dans la colonie 73. Par contre, les boutures de saule se développent lentement. Photo : Réhaume Courtois.
Programme de contrôle du roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher.
Coupe des roseaux dans la colonie 23. Les boutures de saule plantées en 2017 dépassent maintenant la hauteur des roseaux. Photo : Réhaume Courtois.
Quatre de nos vaillants bénévoles oeuvrant au contrôle du roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Plantation d'arbres en octobre 2019 autour des colonies 76 et 79 en vue de circonscrire ces colonies. De gauche à droite : Éric-Yves Harvey, Conrad Morin, Hugues Brunoni et Michel Huot. Photo : Réhaume Courtois.
Bénévoles participant à la plantation d'arbres dans le cadre du programme de contrôle du roseau commun exotique à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Photo : Réhaume Courtois.
Articles associés
Mme Élisabeth Bossert, vice-présidente, en charge de l'animation lors de la soirée-reconnaissance des bénévoles de la Société Provancher, le 20 février 2020. Photo : Nathalie Thivierge.