Un sentier aménagé pour les personnes à mobilité réduite

Accueil / Bénévolat / Un sentier aménagé pour les personnes à mobilité réduite

Un sentier adapté

Plusieurs personnes à mobilité réduite qui ont eu des contraintes à circuler à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher ont manifesté le désir d’y accéder. Jusqu’à tout récemment, une partie de la digue leur était accessible, mais les conditions de déplacement sur ce sentier laissaient à désirer. À l’automne 2019, M. Marcel Turgeon et son équipe de bénévoles ont mis en branle toute une série d’actions pour finaliser un sentier en boucle d’un kilomètre, beaucoup plus accessible, et comprenant une partie de 450 m sur la digue et une autre en milieu forestier, dans le Sentier de la faune. Ceci permettra aux personnes à mobilité réduite de profiter à la fois des oiseaux aquatiques et riverains aussi bien que des oiseaux et autres animaux fréquentant le milieu forestier.

Les travaux ont commencé en 2016

Dans une première étape, l’équipe de bénévoles a procédé à l’adoucissement de deux pentes se trouvant sur le circuit afin de permettre l’accès aux différents fauteuils électriques et triporteurs. Le premier remplissage s’est fait avec la terre d’excavation du premier agrandissement du stationnement réalisé à l’automne 2016. Pour le deuxième remplissage, on estimait à 1500 $ le coût pour l’achat de la terre. Grâce à un don de 2000 $ fait au début de 2017 par Mme Sophie Bélanger et M. David Turgeon dédiés à la cause, il a été décidé qu’il serait plus profitable d’agrandir le stationnement à nouveau et d’utiliser le don pour l’achat de pierre concassée pour le stationnement.

Profiter des opportunités pour diminuer les coûts

Une fois les pentes adoucies, une occasion s’est présentée au début de 2019 pour acquérir de la poussière de pierre usagée, de bonne qualité et à bon prix, en provenance de la compagnie Rochette Excavation de Neuville, ce qui a grandement aidé à réaliser ce projet à faible coût. Les bénévoles ont poursuivi leur travail et ont étendu plus de 200 tonnes de poussière de pierre avec l’aide d’une chargeuse, de VTT, de pelles et de râteaux, ce qui correspond à plus de douze camions à benne de 10 roues.

En plus de la réalisation de ce sentier, l’ensemble des travaux aura permis de doubler le nombre de cases de stationnement.

Merci à la douzaine de bénévoles qui ont consacré plus de 700 heures à la réalisation de ce projet!

Nathalie Thivierge, bénévole de la société Provancher

Photo à la une : Marcel Turgeon

Bénévoles travaillant à la création du sentier pour personnes à mobilité réduite au marais Léon-Provancher
Bénévoles aidant à la réalisation du sentier à l'aide d'une chargeuse, de VTT et de râteaux. Photo : Marcel Turgeon
Adoucissement d'une pente pour le sentier accessible pour personne a mobilité réduite
Réalisation de l'adoucissement d'une des deux pentes préalablement existantes dans le sentier. Photo : Marcel Turgeon
Sentier aménagé pour les personnes à mobilité réduite au marais Provancher côté marais
Le sentier complété longeant 450 mètres sur le côté marais. Photo : Marcel Turgeon
Articles associés

Laisser un commentaire

Parc naturel et historique de l'Île aux Basques