Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade en 2020

Accueil / Infolettres / Infolettres-2020 / Infolettre septembre 2020 / Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade en 2020
Poursuite d’une tradition annuelle

Le 27 mai 2020, deux employés de la Société Duvetnor ont procédé à la récolte du duvet d’eiders et à l’inventaire des oiseaux marins sur les îles Razade. Comme convenu dans l’entente entre la Société Provancher et la Société Duvetnor, voici un résumé de leur visite qui s’est déroulée entre 10 h 30 et 14 h 15 à la Razade d’en Bas et entre 15 h et 16 h à la Razade d’en Haut. Le même protocole de récolte et d’inventaire est appliqué chaque année. Cela permet donc d’étudier les tendances des populations d’oiseaux qui nichent sur ces îles appartenant à la Société Provancher, situées à l’est de Trois-Pistoles.

Les populations d’eiders à duvet s’accroissent

Au total, 1204 nids d’eider à duvet ont été dénombrés sur les deux îles Razade. Ce nombre est supérieur à la moyenne des années précédentes (tableaux 1 et 2). L’augmentation sur la Razade d’en Bas est observée depuis 2017. Toutefois, on en note aussi une sur la Razade d’en Haut pour la première fois. De telles augmentations ont été observées sur la plupart des colonies de l’estuaire du Saint-Laurent en 2020.

Tout comme en 2019, la chronologie de nidification était plus tardive par rapport aux autres colonies avec seulement 0,6 % des nids éclos ou en éclosion versus les 3,1 % enregistrés sur l’île aux Pommes le même jour. Les conditions sèches du printemps et le nombre de nids plus élevé ont permis de récolter deux fois plus de duvet (21 kg bruts) qu’en 2019. Une seule carcasse d’eider femelle a été recensée, ce qui indique qu’il n’y a pas eu de mortalité due au choléra aviaire ou par d’autres causes.

Les goélands se maintiennent et les cormorans diminuent

Le nombre total de nids de goélands (argentés et marins confondus) était identique à celui noté en 2019 et dans la moyenne des dernières années. Deux carcasses de goélands marins ont été dénombrées, mais la cause de leur mort n’a pu être établie. Le nombre de nids de cormoran à aigrettes a légèrement augmenté sur la Razade d’en Bas, mais a diminué considérablement sur la Razade d’en Haut pour un total inférieur à celui de 2019. De plus, 101 nids de mouette tridactyle ont été comptés. Toutefois, il fut impossible de dénombrer les nids de petit pingouin en raison de la marée et de l’accès peu sécuritaire des corniches où ils se sont établis.

Colonie d'oiseaux marins à la Razade d'en Haut, propriété de la Société Provancher. Un inventaire des oiseaux marins y est réalisé annuellement par la Société Duvetnor.
Colonie d'oiseaux marins à la Razade d'en Haut, l'une des propriétés de la Société Provancher.
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. L'eider à duvet est le principal canard nichant sur les îles Razade.Photo: Olivier Caron.
Oeufs d'eider à duvet. Photo : Olivier Caron.
Le cormoran à aigrette est un oiseau très commun aux Îles Razade. Plusieurs nids y sont dénombrés lors de l'inventaire des oiseaux marins réalisé par la Société Duvetnor chaque année.
Cormorans aux îles Razade. Photo : Guy Trencia.
La Razade d'en Bas (Photo: Réhaume Courtois)
La Razade d'en Bas. Photo : Réhaume Courtois.
Nid d'eider
Nid d'eider à duvet à la Razade d'en Bas, septembre 2017. Photo: Réhaume Courtois
Conclusion

En résumé, l’effectif d’eiders à duvet a atteint un maximum depuis 10 ans, alors que les nombres de nids de goéland et de cormoran étaient respectivement comparables et inférieurs à ceux de 2019.

La Société Duvetnor remercie les administrateurs de la Société Provancher pour la permission de récolter le duvet et de poursuivre annuellement l’inventaire des oiseaux marins sur les îles Razade.

Jean-François Giroux, Société Duvetnor
23 juin 2020

Photo à la une : Oeufs  de goélands.

Articles associés
2 commentaires
  • Brigitte Deschamps

    Bravo pour tout le travail que vous faites… Nous avons lu avec soin les nouvelles pancartes et nous avons appris des choses. Merci

    • Réhaume Courtois

      Merci Mme Deschamps.
      Je transmets vos félicitations aux auteurs.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Les hirondelles noires nichent en colonie. La construction et l'installation de nichoirs articificiels facilitent leur nidification. Photo : Guy Trencia.