Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2020

Accueil / Infolettres / Infolettres-2021 / Infolettre février 2021 / Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2020
Recensement des oiseaux de Noël 2020

Saviez-vous que les oiseaux de la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher sont dénombrés chaque hiver depuis 2014 dans le cadre du Recensement des oiseaux de Noël (RON) de Neuville-Tilly? La réserve se trouve pratiquement au centre d’un territoire d’inventaire couvrant Neuville et Saint-Antoine-de-Tilly, incluant le fleuve Saint-Laurent, mais qui déborde dans les municipalités voisines. Le RON se fait sous les auspices de la Société nationale Audubon et d’Oiseaux Canada. Dans la région de Québec, la Société Provancher et l’organisme Les Amis du marais de Saint-Antoine-de-Tilly supervisent le recensement. Nous vous présentons ici les résultats du recensement 2020 pour ce territoire d’inventaire.

Les ornithologues au rendez-vous malgré la COVID19

Après avoir essuyé de fortes pluies lors du RON 2019, nous nous étions dit que « ça devrait bien aller » pour le recensement 2020. Toutefois, tout a failli tomber à l’eau cette année avec la pandémie de COVID19. Heureusement, nous avons pu faire le recensement sans trop de contraintes sur le terrain, et ce, par une journée de beau temps, soit le 19 décembre. Quarante-sept participants, dont 44 groupés en 19 équipes au champ et 3 observant uniquement aux mangeoires, se sont mis à la recherche de nos emplumés hivernaux. Le mercure, qui était à ‑14 °C le matin, a atteint ‑7 °C en après-midi. Le temps était clair et un vent léger du sud-ouest soufflait à des vitesses de 3-15 km/h.

Des oiseaux en grand nombre

Au total, 4 032 oiseaux ont été observés le jour du recensement. Il s’agit de notre deuxième meilleur score depuis le début du RON. Il est néanmoins bien en dessous du record de 2015 (4 645 oiseaux). Le total de 43 espèces observées cette année est dans la moyenne des totaux des années 2015-2019, soit entre 33 et 52 espèces.

Les principales espèces observées

Six espèces se démarquent par leur abondance (plus de 250 individus) et totalisent à elles seules 62 % des oiseaux observés. Ce sont : la mésange à tête noire (654 individus), l’étourneau sansonnet (540), le jaseur boréal (451), le sizerin flammé (327), le pigeon biset (284) et le plectrophane des neiges (255). Cinq nouvelles espèces sont venues s’ajouter à la liste des espèces observées au RON Neuville-Tilly depuis son début en 2014 : un canard branchu (à Pont-Rouge), une chouette rayée (à Saint-Augustin-de-Desmaures), un carouge à épaulettes, un quiscale bronzé (tous 2 à Saint-Antoine-de-Tilly) et 18 sizerins blanchâtres (10 à Donnacona, 6 à Neuville et 2 à Saint-Apollinaire).

Par ailleurs, quelques espèces habituellement présentes au RON ont brillé par leur absence cette année, notamment le harfang des neiges et le roselin pourpré. Il est aussi intéressant de noter que les oiseaux aquatiques (plongeons, goélands, plusieurs espèces de sauvagine) étaient encore nombreux dans notre cercle de recensement jusqu’au 12 décembre, mais qu’une timide vague de froid dans la semaine précédant le recensement leur a fait comprendre que l’heure du départ avait sonné.

Les données détaillées de ce recensement sont présentées aux tableaux 1 et 2 ci-dessous. Pour voir les statistiques des années antérieures, au Québec ou ailleurs en Amérique du Nord, vous pouvez consulter le site de la National Audubon Society.

Merci aux participants

Les coordonnateurs de ce RON remercient tous les participants et les responsables de parcelles. Vous avez tous permis la réussite de ce recensement. Nous espérons que vous serez encore des nôtres le samedi 18 décembre 2021!

Au champ : Anne Lambert, Bertrand Le Grand, Brigitte Gagnon, Caroline Lacasse, Claire Arsenault, Claire Brodeur, Clara Casabona I Amat, Daniel Banville, Daniel Patry, Denise Villeneuve, François Caron, Françoise Lachance, Georges Thériault, Ghyslaine St-André, Gilles Chaumel, Guy Hamelin, Hélène Charette, Hugo Le Grand, Jacinthe Létourneau, Jean-Benoît Darveau, Jean-Marc Côté, Jean-Philippe Laroche, Louise Barrette, Louise Lépine, Louise Séguin, Louis-Philippe Thériault, Luce Cossette, Marcel Darveau, Marie-Andrée Paré, Marieke Le Grand, Pauline Houle, Pauline Rousseau, Pénélope Bergeron, Philippe Arsenault, Pierre Marchildon, Raynald Cormier, Rémi Bédard, Roch Joncas, Sandra Lachance, Sébastien Rioux, Simon Bouchard, Sylvain St-Onge et Yves Bédard.

Aux mangeoires : Nicole Boivin, André Hardy, Christiane Cormier et Suzanne Nadeau.

Marcel Darveau et Pierre Marchildon, coordonnateurs du RON Neuville-Tilly 2020

Photo à la une : Clara Casabona i Amat

Les gros-becs vivent en groupe en hiver. Il est parfois possible d'en observer plusieurs dizaines ensemble aux mangeoires qu'ils affectionnent. En hiver 2020-21, ils sont particulièrment plus fréquents.
Ce gros-bec errant mâle attendait les recenseurs de "patte" ferme. Photo : Gilles Chaumel.
La chouette rayée est un oiseau rapace diurne. Plutôt discret en raison de son plumage et les lieux qu'elle fréquente, cet oiseau de proie commence sa nidification au cours de l'hiver. C'est donc un bon moment pour entendre son hululement caractérisque.
Chouette rayée observée à Saint-Augustin-de- Desmaures lors du RON 2020. Photo : Anne Lambert.
Le pic chevelu est une espèce commune dans la région du recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly. On l'entend, on le voit facilement notamment aux mangeoires où il y a du suif et du beurre d'arachide.
Pic chevelu mâle. Le beurre d’arachides est toujours populaire auprès des pics… Photo : Daniel Patry.
Voici un oiseau extrêmement rare dans la région du recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly. Il n'a malheureusement pas pu être compté dans le décompte 2020, car il n'était plus présent au moment de l'inventaire.
Cette ictérie polyglotte, inusitée au Québec, a passé le début de décembre à 350 m de la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, mais est disparue dans la semaine avant le RON, au désespoir des recenseurs. Photo : Gilles Chaumel.
Voici la femelle du durbec des sapins. Le durbec des sapins est une espèce très commune lors du recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2020. Il affectionne particuilièrement les arbres fruitiers ou à graines tels que le frène.
Le durbec des sapins, une espèce particulièrement abondante au RON 2020 Neuville-Tilly. Photo : Gilles Chaumel.

Tableau 1. Nombre d’oiseaux recensés par espèce lors du recensement de Noël Neuville-Tilly du 19 décembre 2020.

EspèceNombre recenséEspèceNombre recensé
Autour des palombes 1Junco ardoisé 55
Bruant hudsonien 10Merle d'Amérique107
Buse pattue 1Mésange à tête noire654
Canard branchu1Moineau domestique 40
Canard colvert 16Pic chevelu 63
Cardinal rouge 18Pic mineur 35
Carouge à épaulettes 1Pie-grièche boréale2
Chardonneret jaune 74Pigeon biset 284
Chouette rayée1Plectrophane des neiges 255
Corneille d'Amérique146Pygargue à tête blanche 4
Dindon sauvage170Quiscale bronzé 1
Durbec des sapins101Roitelet à couronne dorée6
Épervier de Cooper 1Roselin familier 1
Étourneau sansonnet 540Sittelle à poitrine blanche 50
Garrot à œil d'or 2Sittelle à poitrine rousse 20
Geai bleu 182Sizerin blanchâtre 18
Gélinotte huppée8Sizerin flammé 327
Goélands sp.2Tarin des pins1
Grand corbeau 25Tourterelle triste 188
Grand harle10
Grand pic 3
Grimpereau brun 4
Gros-bec errant 153
Jaseur boréal451

Tableau 2. Caractéristiques du recensement de Noël Neuville-Tilly du 19 décembre 2020.

CaractéristiqueNombre
Nombre d'espèces 43
Nombre total d'oiseaux4032
Heure de début7 h
Heure de fin16 h
Observateurs au champ 43
Équipes au champ19
Temps à pied (minutes)3642
Temps en auto1585
Temps total au champ5227
Distance à pied (km)115
Distance en auto405
Observateurs aux mangeoires4
Temps exclusif aux mangeoires (minutes)1220
Articles associés

Laisser un commentaire

Paysage marin de l'île aux BasquesPhytopathologie de la renouée du Japon