nichoirs à canard colvert et à canard noir

Travaux d’entretien des nichoirs du marais Léon-Provancher

ent inspectés pour identifier ceux qui avaient été utilisés en 2020. Quatre d’entre eux montraient des indices de nidification.

Repositionnement des nichoirs à canard colvert et à canard noir

Les nichoirs fixés sur des tiges de métal à la limite des eaux libres sont voués au canard colvert ou au canard noir. Ces nichoirs étaient malheureusement rendus trop accessibles aux prédateurs. La végétation avait avancé de plusieurs dizaines de mètres depuis quelques années, donnant ainsi accès trop facilement aux nids. Cinq nids cylindriques sur tige ont donc été retirés de la glace et replacés en eau vive en bordure des quenouilles. Ils seront maintenant visibles de la berge pour les observateurs. Notre bénévole Normand Trudel a complètement refait les cinq nichoirs avec beaucoup d’adresse.

Merci à nos bénévoles

Un merci tout spécial à Normand et Jean-Claude, responsables de ces travaux d’entretien à la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Marcel Turgeon, Roch Joncas et Brigitte Gagnon ont également participé aux diverses phases de ces travaux. Un grand merci à ces bénévoles et au plaisir de voir nos efforts récompensés en 2021 par la présence de nouveaux locataires saisonniers.

Philippe Arsenault, responsable des territoires de l’ouest

Photo à la une : Philippe Arsenault.

Nettoyage d'un nichoir à canard branchu
Les nichoirs à canard branchu ont été nettoyés. Ce travail a été réalisé par Normand Trudel (dans l’arbre) et Jean-Claude Houde. Photo : Philippe Arsenault.
Nichoir à canard colvert et à canard noir monté sur une tige de métal
Les nichoirs à canard colvert et à canard noir ont été repositionnés dans des milieux plus ouverts, près de la berge. Photo : Philippe Arsenault.
Travaux d'hiver réalisés par des bénévoles à la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. De gauche à droite Normand Trudel, Jean-Claude Houde, Roch Joncas et Brigitte Gagnon.
Des bénévoles bien actifs au cours de travaux sur le marais de la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Photo: Philippe Arsenault.