La première tranche du Naturaliste canadien de l’automne 2021 est maintenant disponible

Accueil / Le Naturaliste Canadien / La première tranche du Naturaliste canadien de l’automne 2021 est maintenant disponible

Vous pouvez maintenant consulter la première tranche du numéro de l’automne 2021 du Naturaliste canadien, volume 145, numéro 2. Trois articles composent cette première tranche, dont un en conservation, un portant sur les milieux aquatiques et un en sciences de la mer. Plus particulièrement, vous découvrirez, dans le premier article, comment les drones sont de plus en plus utilisés pour l’étude de la faune. On y fait le point sur les connaissances actuelles, expose les principaux défis et laisse entrevoir de nouveaux horizons en méthodes d’inventaire et d’analyse. Le deuxième article présente les résultats d’un projet de recherche, réalisé avec la communauté abénakise d’Odanak, sur la reproduction de l’esturgeon jaune dans la rivière Saint-François et discute de la façon dont les données recueillies de 2012 à 2018 vont améliorer significativement la conservation de l’espèce. Le troisième article décrit l’état des connaissances sur le flétan atlantique dans le golfe du St-Laurent. Malgré un rétablissement du stock, les auteurs abordent les défis auxquels les gestionnaires font face pour assurer une exploitation durable et élaborent des pistes pour combler les lacunes identifiées dans les connaissances. L’enjeu relatif à la réouverture de la pêche hivernale de cette espèce dans le fjord du Saguenay est aussi abordé.
Le sommaire de cette tranche du volume 145, numéro 2 est disponible sur la plateforme Érudit.

Pendant les 12 premiers mois suivant la mise en ligne, l’accès au contenu des articles du Naturaliste canadien est réservé aux membres de la Société Provancher et aux abonnés institutionnels. Devenez membre vous aussi pour jouir d’un accès immédiat et intégral à tous les articles.
L’équipe de communications du Naturaliste canadien

Articles associés

Laisser un commentaire

Les bénévoles à l'oeuvre lors de la cure de rajeunissement des équipements en septembre 2019 : Sarto Dubé, Gilbert Lavoie, Daniel St-Onge (président de la Société), Joan Ross, Jean Tremblay, Hélène Fréchette, Marie-Claude Giraudo, Guy Hamelin, Céline Paradis, Marie Pedneault, Carmen Ricard, et Gilles Gouin (photographe).