Le premier numéro entièrement numérique du Naturaliste canadien est maintenant en ligne

Accueil / Le Naturaliste Canadien / Le premier numéro entièrement numérique du Naturaliste canadien est maintenant en ligne

Tout le contenu du premier numéro entièrement numérique du Naturaliste canadien est maintenant en ligne

Après la diffusion d’une première tranche de contenu en avril dernier, le virage « tout numérique » du Naturaliste canadien se concrétise avec la mise en ligne des articles qui complètent son premier numéro de 2020.
Dorénavant, le contenu de chacun des deux numéros annuels de la revue sera publié en tranches successives, de sorte que des nouveautés seront annoncées aux deux ou trois mois.
Le sommaire complet du volume 144, no 1 est accessible gratuitement sur Érudit. Le nouveau contenu se décline comme suit :
HERPÉTOLOGIE
Une population de tortues serpentines (Chelydra serpentina) confrontée à des captures accidentelles lors d’opérations de contrôle de castors — par Jean Lapointe, Marc J. Mazerolle, Michel Duranseau et Pierre Fournier
ENTOMOLOGIE
Premières observations au Québec du lépidoptère Hypercompe scribonia (Stoll, 1790) (Erebidae : Arctiinae) — par Érik Plante
BOTANIQUE
Implantation et propagation du stratiote faux-aloès (Stratiotes aloides) dans un étang artificiel en Estrie — par François Laplante et Valérie Proteau
FORESTERIE
Histoire postglaciaire de la végétation de la forêt boréale du Québec et du Labrador — par Pierre J. H. Richard, Bianca Fréchette, Pierre Grondin et Martin Lavoie
LES LIVRES
Le comportement des oiseaux du Québec — recension par Bruno Drolet

Pendant les 12 premiers mois suivant la mise en ligne, l’accès au contenu des articles du Naturaliste canadien est réservé aux membres de la Société Provancher et aux abonnés institutionnels. Devenez membre vous aussi pour jouir d’un accès immédiat et intégral à tous les articles.
La publication du Naturaliste canadien serait impossible sans les dons de généreux donateurs. Aidez la Revue à poursuivre ses activités et faites un don maintenant.
Bonne lecture!

Denise Tousignant, rédactrice en chef
Au nom de toute l’équipe du Naturaliste canadien

Articles associés

Laisser un commentaire

Observation d'oiseaux (Photo: yvanbedardphotonature.com)