102e assemblée générale annuelle de la Société Provancher

Accueil / Activités sociales / 102e assemblée générale annuelle de la Société Provancher

Le 15 juin 2020, 19 h 30, a eu lieu la 102e assemblée générale annuelle de la Société Provancher. Cette année, compte tenu du contexte de la pandémie de coronavirus et des restrictions imposées par la Direction de la santé publique, la réunion s’est tenue en mode virtuel. Trente-quatre membres y ont participé.

États financiers au 31 décembre 2019

Après avoir présenté l’ordre du jour de la rencontre, notre président, M. Daniel St-Onge, a invité Mme Evelyn O’Farrel, de la firme de comptables Aubé, Anctil, Pichette & Associés, à présenter le rapport de mission d’examen pour l’année 2019.

L’année s’est terminée par un surplus financier de 41 392 $ avant amortissements, soit un surplus de 27 304 $ après amortissements. Le bilan indique un total du passif et des actifs nets de  1 693 670 $, comparativement à 1 684 526$ en 2018. Par conséquent, la situation financière de la Société est excellente, et ce, notamment grâce à la généreuse contribution de nombreux donateurs. M. St-Onge a remercié Mme O’Farrel pour son excellente présentation. Sur proposition aux membres, la même firme a été retenue pour l’année 2020.

En outre, le procès-verbal de la 101e assemblée générale, présenté par M. St-Onge, a été accepté sans modification.

De nombreux projets réalisés

Daniel St-Onge a ensuite pris quelques minutes pour passer en revue les principales réalisations de la Société en 2019. Rappelons que cette année a été marquée par le centenaire de création de la Société. Elle a donc donné lieu à de nombreuses activités liées à cette célébration. De plus, il a tenu à souligner que ces nombreux projets n’auraient pu voir le jour sans l’importante contribution et le dynamisme des membres du conseil d’administration. Il aussi rappelé que la majeure partie des projets réalisés l’ont été grâce à l’implication de nos bénévoles. Il a tenu à les remercier chaleureusement pour les quelques 8352 heures de travail qu’ils ont consacrées à la Société en 2019.

Ainsi, les activités du Centenaire sont sans contredit la pierre angulaire de cette dernière année. Parmi celles-ci, M. St-Onge a mentionné la publication d’un album-souvenir, la cérémonie d’ouverture, le 2 mai à l’Aquarium de Québec, ainsi que la tenue de multiples activités festives et éducatives, tant à Trois-Pistoles qu’à Neuville, comme le concours de photos et le Bar des sciences. Il a également souligné que la Société a été, en 2019, la récipiendaire du Prix Harfang des neiges, dans la catégorie Bâtisseur. Ce prix est remis annuellement par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Notre président a, par ailleurs, indiqué que divers travaux d’amélioration ont été réalisés à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher dont une toute nouvelle signalisation et des panneaux d’interprétation, sans oublier la poursuite de la lutte à la prolifération du roseau commun exotique!

Le Parc naturel et historique de l’Île aux Basques n’est pas en reste, puisque les chalets ont fait l’objet de belles rénovations. Notons que la fréquentation de ce territoire a atteint un nouveau sommet en 2019, tant pour les visites guidées que pour la location des chalets.

Finalement, l’équipe des communications et marketing ainsi que celles des services aux membres et de l’Infolettre ont travaillé fort, sur nos différents réseaux sociaux, pour informer le public de nos activités et lancer la photothèque. La fréquentation de ces réseaux n’a cessé d’augmenter en conséquence, contribuant ainsi à l’amélioration de la notoriété de la Société. L’effectif de la Société a aussi augmenté pour la première fois depuis quelques années.

Du côté du Naturaliste canadien, on a préparé la transition vers une première édition numérique, soit sans papier, en 2020. Déjà en 2019, la consultation de la revue via le réseau Érudit a carrément explosé, démontrant que l’avenir de la communication scientifique passe maintenant par le Web.

La liste des réalisations étant beaucoup plus longue, M. St-Onge a invité les membres à consulter le Rapport annuel 2019 pour obtenir la liste complète des réalisations de 2019.

Perspectives pour 2020

En terminant sa présentation, M. St-Onge a indiqué que la pandémie de coronavirus a forcé la Société à fermer temporairement la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, dès la mi-mars. Ouverte à nouveau au public depuis peu, la Société a bon espoir que la Ville de Neuville y aménagera la zone d’accueil et y construira le nouveau pavillon au cours des prochains mois. La pandémie a également amené à suspendre l’accès du public au Parc naturel et historique de l’Île aux Basques. Toutefois, la Société compte profiter de cette pause pour entreprendre des rénovations majeures sur l’île, en y introduisant l’énergie solaire, en améliorant la récupération des eaux de pluie et en y installant des toilettes au compost.

 Composition du conseil d’administration

L’assemblée générale annuelle a finalement été l’occasion de souligner l’arrivée de nouveaux administrateurs et le départ de certains autres, dont M. Michel Lepage, ex-président et membre du conseil d’administration pendant plusieurs années. Ce bénévole émérite a, pendant plus de 25 ans, donné de son temps sans compter et a su partager son savoir et ses compétences de scientifique en collaborant ou en étant responsable de différents projets et activités de la Société Provancher, dont la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher et le Naturaliste canadien. M. St-Onge lui a rendu un hommage particulier pour sa générosité, sa disponibilité et la qualité de son travail.

Les treize administrateurs de la Société Provancher pour l’exercice 2020-2021 sont les suivants (en ordre alphabétique) : Mmes Lucie Aubin, Christine Bélanger, Hélène Bonnelli, Élisabeth Bossert, Agathe Cimon et Catherine Thomassin ainsi que MM. Guy Chouinard, Marcel Darveau, Ian Lacroix-Langlois, René Nault, Sylvain Paradis, Robert Patenaude et Daniel St-Onge.

Lucie Aubin, secrétaire corporative

Société Provancher

Photo à la une : capture d’écran, Claude Robert

La réunion a été présidée par notre président. M. Daniel St-Onge. Capture d'écran : Claude Robert.
Mme Evelyn O’Farrel, de la firme de comptables Aubé, Anctil, Pichette & Associés, a présenté le rapport de mission d’examen pour l’année 2019. Capture d'écran: Claude Robert.
Page couverture du l'album-souvenir du centenaire de la Société Provancher
Page couverture de l'album-souvenir du centenaire de la Société Provancher
La Société Provancher lauréate du Prix Harfang des neiges, catégorie Bâtisseur
Prix Harfang des neiges remis à la Société Provancher, le 16 mai 2019. Photo : Réhaume Courtois
Grand panneau d'interprétation, Marais-Léon-Provancher. Photo : Pascale Forget.
Grand panneau d'interprétation, Marais-Léon-Provancher. Photo : Pascale Forget.
Les bénévoles s'activent à la restauration du chalet Joseph-Matte, à l'île aux Basques, lors d'une joyeuse corvée, en septembre 2019. Photo : Gilles Gouin.
Teinture du chalet Joseph-Matte, à l'île aux Basques, 4 septembre 2019. Photo : Gilles Gouin.
Page couverture du premier numéro entièrement numérique du Naturaliste canadien, volume 144(1), 2020.
Articles associés

Laisser un commentaire

Une piéride, un papillon diurne, butinant les fleurs de la brunelle commune au Marais-Léon-Provancher. Photo : Yvan Bédard.Quelques élèves de l’École Litalien de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs de Trois-Pistoles travaillent au projet "Une île c'est fragile". La réalisation de la base du mobile comprend aussi le collage du dégradé sur un carton rigide. Il faut ensuite former un cylindre sur lequel des éléments de relief thématiques sont collés. Photo : Anny Charron.