Cent espèces pour le centenaire de la Société Provancher

Accueil / Bénévolat / Cent espèces pour le centenaire de la Société Provancher

Le 25 mai dernier, une équipe toute spéciale participait au Grand Défi Québec Oiseaux. Leur objectif: souligner les 100 ans de la Société Provancher en tentant d’observer 100 espèces d’oiseaux. Finalement, l’équipe a vu 104 espèces d’oiseaux. Voici le récit de leur tournée sous la plume d’Hugues Brunoni:

Le 25 mai dernier, à 4 h 45, l’équipe composée de Pascale Forget, coordonnatrice à la Société Provancher, Justin Boissinot, Laura Boudreau-Jomphe — et du soussigné — entamait son Grand Défi QuébecOiseaux. L’objectif était d’observer cent espèces d’oiseaux pour souligner le centenaire de la Société Provancher et de récolter des fonds pour la Société Provancher et le Regroupement QuébecOiseaux.

Parce qu’un 24 h c’est quand même pas mal «dur sur le système», nous ambitionnions plus modestement d’observer du lever au coucher du soleil; en somme une participation au Grand Défi QuébecOiseaux en mode relativement relax pour moi… Mais c’était sans compter la fébrilité qui précède une telle activité, peu propice au sommeil.

Au point de ralliement, à 4 h 30, j’apprends que mes coéquipiers comptent à peu près le même nombre d’heures de sommeil que moi : une ou deux. Le coup de barre de 15 h s’annonce puissant! Mais bon, notre objectif relativement modeste de cent espèces ne posant pas particulièrement de problème, le manque de sommeil m’apparaissait gérable.

L’équation comportait néanmoins une inconnue, un «thème imposé»: devoir passer deux ou trois heures dans la Réserve naturelle du Lac-Clair-de-Perthuis, propriété de la Société Provancher, dont j’ignorais totalement le potentiel ornithologique.

Le fait que la toute première espèce de la journée ait été la Grive des bois nous a paru de très bon augure. Dans la foulée, s’est ajouté un relativement bon éventail de passereaux forestiers —ainsi que d’autres oiseaux. Une tentative de solliciter une hypothétique Chouette rayée dans un petit peuplement de pruches s’est avérée étonnamment fructueuse: pas de réponse vocale, mais Justin annonce soudainement qu’il voit une «boule» au sommet d’un petit chicot…

Une fois partis de la Réserve naturelle, un peu d’habitat champêtre nous a par la suite fait inscrire sur notre liste des espèces comme le Bruant vespéral, le merlebleu ou l’Hirondelle rustique.

À cette étape j’avais prévu mettre une tourbière au menu, celle de Mont-Carmel—Lac-à-la-Tortue en l’occurrence. Si la Paruline à couronne rousse nous attendait carrément en entrant—nous sommes littéralement passés dessous—, le Bruant de Lincoln n’a pas daigné montrer signe de vie. Au moment de quitter la tourbière, Pascale demande qu’on s’arrête pour scruter le petit lac Valmont, qu’on aperçoit depuis le chemin d’accès. N’ayant aucune attente particulière à l’égard du diminutif plan d’eau, la présence d’un Grèbe esclavon (en plumage nuptial) me met résolument de bonne humeur!

N’empêche, les heures s’égrainent et le temps est venu de passer par Baie-du-Febvre. Le site remplit évidemment ses promesses, au point où nous quittons les lieux avec 98 espèces en poche. Il est alors 17 h, l’heure d’aller reconduire Laura à Grondines, où elle a laissé sa voiture. Nous faisons donc l’impasse sur plusieurs sites intéressants que nous aurions pu visiter autour de Trois-Rivières. La voiture de Pascale se trouvant à Neuville, c’est tout naturellement que nous nous arrêtons en chemin au quai de Portneuf. Le temps de mettre la lunette en batterie, nous atteignons la marque des 100 espèces, grâce à quelques Macreuses à ailes blanches et à un Garrot à oeil d’or.

Il est 19 h. Le manque de sommeil nous rattrape. Nous convenons d’un commun accord de «fermer les livres». Mais pas si vite ! Hareldes kakawis, Harles huppés, Grands Harles et Sarcelles d’hiver : 101, 102, 103, 104. Stop! N’en versez plus, la coupe est pleine!

Mission plus qu’accomplie.

Vous pouvez encore contribuer à notre récolte de fonds! Merci de cliquer sur:

https://quebecoiseaux.org/index.php?option=com_gdqo&view=contribution&layout=edit&participant_id=2333&Itemid=647

Pour voir la liste complète des espèces vues et entendues de 4 h 45 à 19 h 15 à la Réserve naturelle du Lac-Clair-de-Perthuis, dans Portneuf, la Mauricie et le Centre du Québec :

https://quebecoiseaux.org/index.php/fr/gdqo-equipes/gdqo-mon-equipe?view=teamspecies&team_id=461

Hugues Brunoni

Il est encore temps d’encourager les découvertes de cette équipe en faisant un don au RQO jusqu’au 30 juin. A noter que 50% des dons recueillis par l’équipe seront versés à la Société Provancher.

Photo à la une: Pascale Forget

Pascale Forget et Laure Boudreau-Jomphe Photo: Pascale Forget
Nos ornithologues à l'oeuvre Photo: Pascale Forget
Articles associés

Laisser un commentaire

Kiosques d'information lors de la Fête des voisins "Charmants voisins", le 8 juin à la Réserve naturelle du Marais- L.éon-Provancher.Devant le Caveau des Trois-Pistoles, le 20 juin 2019. Lancement des activités du centenaire de la Société Provancher au Bas-Saint-Laurent. Photo : Sara Amélie Bellavance.