Deux articles publiés dans Le Naturaliste canadien remportent le prix Gisèle-Lamoureux des Fonds de Recherche du Québec

Chaque mois, les Fonds de recherche du Québec décernent des prix pour promouvoir et faire rayonner les publications de recherche en français. Pour le secteur des sciences naturelles et du génie (FRQNT), le prix Gisèle-Lamoureux du mois de janvier 2023 a été décerné à Patrick Charbonneau (avec le coauteur Jérôme Lemaître) du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour l’article intitulé Revue des applications et de l’utilité des drones en conservation de la faune publié en 2021 dans Le Naturaliste canadien 145(2) : 3-34.

En février 2023, le prix a été décerné à Samuel Dufour-Pelletier du Conseil des Abénakis d’Odanak (avec les coauteurs : Émilie Paquin, Philippe Brodeur, Michel La Haye) pour l’article intitulé Reproduction de l’esturgeon jaune dans la rivière Saint-François : un exemple de participation des peuples autochtones à la conservation d’une espèce emblématiquepublié en 2021 dans Le Naturaliste canadien 145 (2) : 35-48.

L’équipe du Naturaliste canadien offre un soutien linguistique aux auteurs afin que leurs articles révisés par les pairs se démarquent aussi par la qualité de leur langue et par leur édition soignée. Excellente raison de choisir Le Naturaliste canadien pour publier vos résultats de recherche en français au Québec, au Canada, en Amérique et dans le monde.

Félicitations aux lauréats de ces prix prestigieux!