Initiation aux corvidés pour l’Halloween?

Accueil / Activités éducatives / Initiation aux corvidés pour l’Halloween?
Daniel St-Onge, Joël Godin, Réginald Ouellet, Élisabeth Bossert et Sophie Prayal-Brown Crédit-photo: Pierre Fontaine
Peaux scientifiques de corvidés Crédit-photo: Élisabeth Bossert

Le samedi 27 octobre 2018 était, malgré le temps frisquet, une très belle journée ensoleillée au Marais-Léon-Provancher pour découvrir les facettes cachées des oiseaux appartenant à la famille des corvidés, dont les oiseaux noirs de l’Halloween. Corneille d’Amérique, grand corbeau, mésangeai du Canada et geai bleu, les quatre seuls corvidés présents au Québec, ont été valorisés durant la dernière activité du projet « Dynamiser les parcs naturels » du Fonds Nature Madeleine-Auclair de la Fondation de la Faune du Québec. L’activité a également reçu un appui financier de la part du député fédéral de Portneuf-Jacques-Cartier, M. Joël Godin, qui est venu rencontrer l’équipe responsable de l’activité ainsi que les visiteurs.

Avec l’aide de M. Réginald Ouellet, ornithologue et technicien de la faune à la retraite et Mme Sophie Prayal-Brown, agente de projet de sensibilisation et d’éducation de la Société Provancher, plus de 185 personnes ont pu découvrir plusieurs faits étonnants et insolites sur les corvidés.

Savez-vous que le mésangeai du Canada est l’oiseau emblématique du Canada? Et aussi, que le geai bleu et la corneille prennent des bains de « fourmis » pour s’épouiller? Grâce à des peaux scientifiques, des animaux naturalisés, des affiches techniques et un questionnaire « vrai ou faux », cette activité éducative avait tout pour susciter la curiosité et aussi répondre aux nombreuses questions des visiteurs. Mais,  ce sont surtout la corneille d’Amérique et le grand corbeau — les oiseaux noirs de l’Halloween — qui ont volé l’attention des visiteurs. M. Réginald Ouellet, ressource incontournable d’anecdotes et d’informations scientifiques, a su démystifier et faire valoir l’intelligence de ces oiseaux, qui sont encore si peu connus par le public. En fait, ils sont trop souvent mal aimés!

D’autre part, l’équipe de bénévoles constituée de  Mmes Élisabeth Bossert et Louise Fortin, et de MM. Pierre Fontaine et Daniel St-Onge de la Société Provancher, a accueilli les visiteurs avec enthousiasme et dynamisme malgré le froid! C’est aux côtés de Pierre et d’Élisabeth que les enfants, costumés ou non, ont bravé le froid en construisant des silhouettes de corvidés avec des formes géométriques et en s’initiant à la célèbre fable de Jean de La Fontaine « Le corbeau et le renard ». Ils ont reçu des récompenses dignes de l’Halloween. La petite leçon valait même un fromage pour les intéressés!

Dans l’ensemble, l’activité a été une belle réussite. La Société Provancher remercie toutes les personnes qui sont venues participer! Restez à l’affût de nos prochaines activités éducatives. Nous vous en proposerons d’autres en 2019.

Sophie Prayal-Brown

Articles associés

Écrire un commentaire

Parc naturel et historique de l'Île aux Basques. Photo: Yvan Bédard.Le Fleur de mai à Rivière-Trois-Pistoles. Remarquez la cheminée.