Jeunes chasseurs de sauvagine en fin d’apprentissage : la jeune relève!

Accueil / Activités éducatives / Jeunes chasseurs de sauvagine en fin d’apprentissage : la jeune relève!

Le samedi 25 août 2018, M. Réginald Ouellet, membre et bénévole de la Société Provancher, a participé à une activité organisée par l’Association des Sauvaginiers de la Grande région de Québec (ASCGRQ), à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher de Neuville. Cette activité visait à offrir un stage de formation à la jeune relève de chasseurs à la sauvagine en nature.

Une vingtaine de personnes se sont présentées sur les lieux du rendez-vous où trois membres du conseil d’administration de l’ASGRQ et un membre bénévole de la Provancher les ont accueillies. Dans ce groupe, il y avait huit nouvelles recrues, soit trois filles et cinq garçons, tous étant de jeunes adolescents accompagnés de leurs parents.

Au cours de la randonnée de près de deux heures sur la digue bordant le marais, tous ont démontré beaucoup d’intérêt à la recherche de canards et autres oiseaux aquatiques. Le thème des milieux humides et de la biodiversité a plu aux jeunes participants et à leurs dévoués accompagnateurs. Il va sans dire que la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher constitue un territoire tout désigné pour présenter la faune et la flore vivant dans un habitat humide de qualité.

De retour au stationnement, tout le groupe s’est réuni pour assister à diverses démonstrations d’appeaux. Il a aussi été intéressant de parler du positionnement des appelants tant pour les oies, les bernaches que pour les canards. Ce fut une révélation pour tous de voir des professionnels tels Brian Nolin et Mathew Audet de l’ ASGRQ si bien maîtriser l’art de l’utilisation d’appeaux des bernaches et des canards. C’était tout à fait impressionnant! De plus, une démonstration de récupération du gibier par un chien rapporteur (Labrador) a permis de voir le comportement d’un chien bien dressé pour la récupérer le gibier.

Finalement, un étalage de caches de camouflage diverses a attiré l’attention des jeunes recrues de même qu’une présentation d’ailes de canards. Ils ont appris qu’il est possible d’en déterminer l’espèce, le sexe et l’âge par la structure et la coloration des plumes des ailes.

Une dernière activité a complété le stage des jeunes, soit le tir de pigeons d’argile avant la finale qu’est l’ouverture de la saison de chasse aux oiseaux migrateurs prévue à la mi-septembre. La matinée s’est terminée au préau pour le dîner, avec pizza et frites au menu, lequel semble avoir été très apprécié par tous!

Réginald Ouellet

Réginald Ouellet bénévole pour la Société avec les apprentis Photo: Courtoisie ASGRQ
Démonstration d'appelants Photo: Courtoisie ASGRQ
Articles associés

Écrire un commentaire

Dortoirs chauves-souris Photo: Yvan Bédardbar-des-sciences-9-novembre-2017