La première tranche du Naturaliste canadien de l’automne 2022 est disponible en ligne

Accueil / Communiqués / La première tranche du Naturaliste canadien de l’automne 2022 est disponible en ligne

La première tranche du deuxième numéro du volume 146 comprend 4 articles dans les rubriques suivantes : milieux aquatiques, géomorphologie, herpétologie et ornithologie. Le premier article présente les résultats d’un inventaire ichtyologique effectué dans cinq bassins versants du comté de Lotbinière au moyen de la technique de l’ADN environnemental. Quatre espèces de poissons y sont répertoriées pour la première fois et les grands avantages de la technique de l’ADNe sont discutés.

Le deuxième article traite de la découverte de remarquables formes rocheuses trouvées au fond de certains lacs des Laurentides. Des hypothèses visant à expliquer la formation de ces formes rocheuses insolubles sont élaborées dans le contexte des phénomènes géomorphologiques qui ont façonné ces lacs. Les observations suggèrent un ensemble d’étapes incluant l’érosion de la matrice de marbre par l’érosion glaciaire, le dégagement et le charriage de cette matrice par le glacier, le recouvrement par des sédiments et l’érosion hydrique lors du fluvio-glaciaire.

Le troisième article documente la découverte et la survie hivernale probable au Québec d’une tortue de Reeves, espèce exotique originaire de l’Asie. Les possibilités d’établissement de cette espèce sont discutées. Quant au quatrième article, il porte sur le dénombrement de couples territoriaux de la chouette rayée au mont Saint-Bruno sur une période de 6 années. Les densités de population estimées varient de 2,2 à 3,0 couples territoriaux/km2, soit les plus hautes valeurs jamais rapportées pour cette espèce. Des explications pour cette situation exceptionnelle sont avancées.

Une recension de livre complète cette première tranche. Par un texte percutant, Jean Hamann discute du livre récent de André Desrochers Repenser la conservation de l’environnement. En outre, il mentionne que l’auteur « se livre à un réquisitoire contre cette représentation fataliste de l’état de la planète et le détournement de la science au profit d’un establishment environnemental dont le modèle d’affaires repose sur la catastrophe appréhendée. […] Un ouvrage qui a le mérite de forcer la réflexion ».

En tant que membre de la Société Provancher, vous profitez d’un abonnement gratuit au Naturaliste canadien en format numérique, publié à raison de 2 numéros par année. Pour les non-membres, le sommaire du numéro est accessible gratuitement, mais le contenu intégral des articles n’est disponible en libre accès qu’après un embargo de 12 mois.

Le sommaire de cette tranche est disponible sur la plateforme Érudit. Le contenu se décline comme suit :

Milieux aquatiques

Inventaire ichtyologique du bassin versant de la zone du Chêne et de la forêt de la Seigneurie de Lotbinière au moyen de l’ADN environnemental — par François Caron, Martin Laporte et Louis Bernatchez

Géomorphologie

Sous la surface des lacs des Laurentides : des témoignages de la dernière période glaciaire — par Benoit Faucher, Jean-Louis Courteau et Bernard Lauriol

Herpétologie

Survie hivernale d’une tortue de Reeves (Mauremys reevesii) au Québec — par Myriame Tanguay, Jean-François Desroches, Étienne Marcotte et Mathieu Ouellette

Ornithologie

Densité de population de la chouette rayée (Strix varia) au mont Saint-Bruno — par François Morneau, Pierre Wery et Donald Rodrigue

Les livres

Repenser la conservation de l’environnement — recension par Jean Hamann

 

Au nom de toute l’équipe, je vous souhaite bonne lecture et un bel automne.

Denise Tousignant, rédactrice en chef du Naturaliste canadien

Articles associés

Laisser un commentaire

Nid et duvet d'eider