L’importance des plans de conservation des territoires de la Société Provancher

Accueil / Activités éducatives / L’importance des plans de conservation des territoires de la Société Provancher

La Société Provancher est un organisme qui a pour mission de contribuer à la conservation de la nature. Ses principaux axes d’intervention sont la protection et la gestion de milieux naturels, l’éducation et la diffusion de connaissances dans le domaine des sciences naturelles.

Pour gérer chacun de ses territoires, la Société Provancher se réfère à des plans de conservation qu’elle doit préparer et mettre à jour.

Un plan de conservation, c’est quoi?

Un plan de conservation est un document rédigé sous forme d’un rapport technique qui présente le territoire sous plusieurs aspects. Il est le fruit d’un travail d’équipe, alors que plusieurs spécialistes sont mis à contribution.

Il aborde d’abord la localisation du territoire et fait référence au contexte de sa gestion. L’affectation, les statuts de conservation, l’utilisation du territoire et les grandes lignes de son intendance sont autant d’éléments à considérer.

La description biophysique du territoire est cruciale dans le plan de conservation. Elle repose sur des inventaires de terrain associés à la géologie, l’hydrologie, au climat, aux écosystèmes, à la flore et à la faune.

Dans un souci de développement durable, c’est non seulement la description biophysique du milieu qui doit être traduite dans un plan de conservation, mais aussi la description des éléments sociaux et économiques liés au territoire.

Identifier des préoccupations et des enjeux

Les utilisations historique et actuelle du territoire permettent de saisir les préoccupations et enjeux sur lesquels se pencher. À partir de l’ensemble des données recueillies, des stratégies d’intervention sont identifiées en fonction des trois axes du développement durable (environnemental, social et économique) et de la capacité de l’organisation à les réaliser. Un horizon de planification est également fixé. Une période de 5 ans a été retenue par la Société Provancher.

Donner de la vision à la protection des territoires

Le travail d’élaboration et de mise à jour des plans de conservation permet de donner de la vision à la protection des territoires de la Société Provancher. Les plans de conservation constituent un reflet des connaissances actuelles et leur portée a une grande valeur tant pour ceux qui ont à gérer ces territoires que pour ceux qui les utilisent.

Depuis 2020, la Société Provancher est à mettre à jour ses plans de conservation existants de la réserve naturelle de l’île aux Basques et des îles Razade (RNIABR) et de celui de la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (RNMLP). Par ailleurs, elle prépare les plans de conservation de territoires acquis depuis moins longtemps. Il s’agit du territoire de l’île Dumais et du rocher aux phoques (TIDRP) ainsi que celui de la réserve naturelle du Lac-Clair-de-Perthuis (RNLCP).

Une démarche faite en équipe

Ce vaste travail est réalisé grâce à la collaboration de bénévoles et de partenaires de la Société Provancher. Des contributions financières de la Fondation de la faune du Québec, dans le cadre du programme AGIR pour la faune, permettent le soutien d’employés occasionnels.

À titre d’exemple, le plan de conservation de l’île Dumais et du rocher aux Phoques comporte 40 pages. À lui seul, il a nécessité 1000 heures de travail et 30 personnes y ont participé. Ce plan est disponible en ligne à https://doi.org/10.5281/zenodo.5898993.

Élisabeth Bossert, bénévole responsable des activités éducatives

Marcel Darveau, bénévole, responsable des activités scientifiques

Photo à la une : Jean Tremblay

Michel Giroux, intendant du territoire de l'île Dumais, août 2022. Photo : Élisabeth Bossert.
Gabriel Laflamme et Marcel Darveau à l'île Dumais, août 2022. Photo : Élisabeth Bossert.
Les Îles Razade (Photo: Réhaume Courtois)
Les Îles Razade (Photo: Réhaume Courtois)
Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Photo: Nicole Bruneau.
Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Photo: Nicole Bruneau.
Réserve naturelle du Lac-Clair-de-Perthuis. Photo: Réhaume Courtois
Réserve naturelle du Lac-Clair-de-Perthuis. Photo: Réhaume Courtois
Flèche littorale, île aux Basques. Photo : Élisabeth Bossert.
Articles associés