Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2019

Accueil / Activités sociales / Recensement des oiseaux de Noël Neuville-Tilly 2019
Recensement des oiseaux de Noël 2019

Saviez-vous que les oiseaux de la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher sont dénombrés chaque hiver depuis 2014 dans le cadre du Recensement des oiseaux de Noël (RON) de Neuville-Tilly? La Réserve se trouve pratiquement au centre d’une parcelle d’inventaire couvrant Neuville et Saint-Antoine-de-Tilly, incluant le fleuve Saint-Laurent, mais qui déborde dans les municipalités voisines. Le RON se fait sous les auspices de la Société nationale Audubon et d’Études d’oiseaux Canada. Dans la région de Québec,  le club des Ornithologues de Québec supervise le recensement. Nous vous présentons ici les résultats du recensement 2019 pour cette parcelle d’inventaire.

Une bonne participation malgré le temps doux

On se souviendra longtemps des conditions météorologiques qui ont prévalu pour le recensement de Noël 2019 de Neuville-Tilly. Après un mois de novembre froid et neigeux, le début de décembre est apparu comme un long redoux qui nous a apporté de fortes pluies, notamment le jour même du recensement des oiseaux tenu le 14 décembre. Vingt-huit participants, dont 23 groupés en 11 équipes au champ et 5 observant uniquement aux mangeoires, se sont mis à la recherche de nos « emplumés » hivernaux. Le mercure qui était à -4 °C le matin a atteint +4 °C en après-midi. De plus, de forts vents du nord-est de 10 à 30 km/h ont soufflé toute la journée, et ce, sous une pluie soutenue.

Moins d’oiseaux qu’à l’habitude

Au total, 1469 oiseaux ont été observés le jour du recensement. Il s’agit du deuxième plus faible nombre total pour notre RON, après celui de la première année où nous étions en démarrage. Ce résultat est bien en deçà du record de 2015 avec 4645 oiseaux observés. Le total de 33 espèces observées cette année est aussi inférieur aux totaux des années 2015-2017 (42-52 espèces), mais à peine 5 espèces en dessous de 2018.

Les principales espèces recensées

Quatre espèces totalisent à elles seules 67 % des oiseaux observés. Ce sont la mésange à tête noire (445 individus), l’étourneau sansonnet (199), le goéland marin (150) et le plectrophane des neiges (150). Même si nous n’avons observé aucune espèce rare, une espèce a tout de même volé la vedette : le dindon sauvage, qui s’est montré pour la première fois à nos recenseurs de la rive nord. En effet, depuis le début de notre RON, le dindon avait toujours été confiné à la rive sud.

Les conditions météorologiques ont influencé les résultats

Mis à part les goélands, représentés par 269 individus appartenant à 5 espèces différentes, nos oiseaux ont été observés en nombres inférieurs aux nombres habituels. Il ne fait nul doute qu’ils sont moins actifs à découvert sous la pluie hivernale. De plus, cette même pluie les rend plus difficiles à détecter. Par ailleurs, 5 espèces présentes sur le territoire durant la semaine du recensement (bernache du Canada, canard branchu, pic à dos noir, moqueur polyglotte et bec-croisé des sapins) n’ont malheureusement pas été observées le jour même du RON.

Une question viendra sûrement à l’esprit des participants en lisant ce compte-rendu : aurait-il été préférable de reporter le RON à une autre date? On pourrait répondre oui sur la base du nombre d’oiseaux observés ainsi que du plaisir et du confort des observateurs. En revanche, le report du recensement au lendemain n’aurait pas garanti une météo plus favorable. En effet, cette journée-là — le 15 décembre — le temps était très froid et venteux, avec de la neige. Par conséquent, nous aurions probablement perdu des observateurs. Bref, ce n’est pas une décision facile!

Les données détaillées de ce recensement sont présentées aux tableaux 1 et 2 ci-bas. Si vous désirez connaître les statistiques des années antérieures, au Québec ou ailleurs en Amérique du Nord, vous pouvez consulter le site de la National Audubon Society.

Merci aux participants

Un grand merci à tous les participants, et aux responsables de parcelles. Vous avez tous permis la réussite de ce recensement. Nous espérons que vous serez encore des nôtres le samedi 19 décembre 2020, lors du recensement des oiseaux Neuville-Tilly 2020!

Aux champs : Claire Brodeur, Clara Casabona I Amat, Daniel Banville, Denise Villeneuve, François Caron, Françoise Lachance, Georges Thériault, Gilles Chaumel, Guy Hamelin, Jean-Benoît Darveau, Jean-Philippe Laroche, Louis-Philippe Thériault, Luce Cossette, Marcel Darveau, Marie-Andrée Paré, Nathalie Millette, Pauline Rousseau, Pierre Marchildon, Rémi Bédard, Sandra Lachance, Sébastien Rioux, Sylvain St-Onge et Yves Bédard.

Aux mangeoires : André Hardy, Christiane Cormier, Lyne Levesque, Nicole Boivin et Suzanne Nadeau.

Marcel Darveau et Pierre Marchildon, responsables du RON Neuville-Tilly 2019

Photo à la une : Daniel Patry

 

Tableau 1. Nombre d’oiseaux recensés par espèce lors du recensement de Noël Neuville-Tilly du 14 décembre 2019.

EspèceNombre recenséEspèceNombre recensé
Canard colvert9Faucon émerillon1
Garrot à œil d'or5Geai bleu51
Grand harle10Corneille d'Amérique30
Gélinotte huppée3Grand corbeau8
Dindon sauvage10Mésange à tête noire448
Pigeon biset30Sittelle à poitrine rousse3
Tourterelle triste49Sittelle à poitrine blanche11
Goéland à bec cerclé41Grimpereau brun4
Goéland argenté70Roitelet à couronne dorée24
Goéland arctique5Merle d’Amérique1
Goéland bourgmestre2Étourneau sansonnet199
Goéland marin150Moineau domestique23
Goélands sp.1Chardonneret jaune94
Pygargue à tête blanche4Plectrophane des neiges150
Pic mineur9Bruant hudsonien4
Pic chevelu8Junco ardoisé4
Grand pic2Cardinal rouge6

 

Tableau 2. Caractéristiques du recensement de Noël Neuville-Tilly du 14 décembre 2019.

CaractéristiqueNombre
Nombre d'espèces33
Nombre total d'oiseaux1469
Heure de début7 h
Heure de fin16 h 05
Observateurs au champ23
Équipes au champ11
Temps à pied (minutes)1780
Temps en auto (minutes)1018
Temps total au champ (minutes)2798
Distance à pied (km)52
Distance en auto (km)323
Observateurs exclusivement aux mangeoires5
Temps exclusif aux mangeoires (minutes)930
La mésange à tête noire est l'espèce la plus commune observée au Marais-Léon-Provancher. Photo : Pierre Laporte.
Mésange à tête noire. Photo : Pierre Laporte.
Le grand pic peut être observé en hiver à la Réserve naturelle du Marais-Provancher. Photo: Guy Trencia
Grand pic. Photo : Guy Trencia.
Le durbec des sapins est une espèce d'oiseau que l'on peut observer en hiver au Marais-Léon-Provancher. Photo : Guy Trencia.
Durbec des sapins femelle. Photo : Guy Trencia.
Roselin familier mâle observé à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher. Photo: Guy Trencia
Roselin familier. Photo : Guy Trencia.
Le cardinal rouge fait toujours le bonheur des observateurs au RON. Photo: Daniel Patry
Le fleuve Saint-Laurent et ses battures, même glacées, peut être utilisé par plusieurs espèces en hiver : grand corbeau, harfang des neiges, goélands, etc.
Le fleuve Saint-Laurent et ses battures peuvent accueillir des oiseaux, même en hiver. Photo : Gilles Chaumel.
Articles associés
Quai de l'Île aux Basques. (Photo: yvanbedardphotonature.com)Une belle demoiselle bleue au marais Léon-Provancher. Photo : Hélène Provencher.