La Station biologique de Trois-Pistoles

Accueil / Activités éducatives / La Station biologique de Trois-Pistoles
La Station biologique de Trois-Pistoles!

Si vous planifiez votre prochain voyage dans la région des Basques pour l’été prochain, prévoyez garder quelques minutes sur votre circuit afin de voir un élément du patrimoine bâti de Trois-Pistoles relié à l’histoire de la Société Provancher. Il s’agit de la Station biologique de Trois-Pistoles.

Ce ne sera même pas un détour! Car en allant au quai, à votre gauche, vous verrez l’ancienne Station biologique de Trois-Pistoles. Le bâtiment, aujourd’hui de propriété privée, se distingue avec son toit mansardé, son imposante galerie et un bel escalier.

À ses tout débuts, dans les années 1920, la Société Provancher jugeait essentielle la création d’une école de formation pour assurer le développement scientifique des pêcheries. Pendant plusieurs années, elle a exercé des pressions sur les décideurs en ce sens. Elle insistait aussi pour que les autorités provinciales établissent des stations d’étude scientifique de biologie marine.

Les démarches ont porté fruit

En 1931, à la suite d’un subside gouvernemental de 50 000 $, l’Université Laval créait la chaire d’enseignement de biologie marine et mettait en place la Station biologique de Trois-Pistoles. Connue également sous le nom de Station de biologie marine du Saint-Laurent, elle a été transférée en 1936 à Grande-Rivière, en Gaspésie. Dans la même foulée, en 1938, l’École des pêcheries ouvrait ses portes à La Pocatière.

Lors d’une visite à Trois-Pistoles en octobre 2019, quelques membres de la Société Provancher ont pris le temps de s’arrêter devant la Station biologique déjà vue en photo avec son personnel de l’époque. La symbolique était forte, car les membres étaient venus assister au 3e Bar des Sciences de la Société Provancher dont le thème Le Golfe du Saint-Laurent en pleine mutation réunissait une brochette de spécialistes du milieu marin. Plusieurs d’entre eux mènent leur carrière dans la région et leur expertise est solidement reconnue ici comme à l’étranger.

Élisabeth Bossert, vice-présidente, responsable des activités éducatives

Photo à la une : Estelle Rondeau

Photo d'archives de la Station biologique de Trois-Pistoles inaugurée en 1931. On peut voir des vestiges de ce bâtiment tout près du quai de Trois-Pistoles.
Station biologique de Trois-Pistoles inaugurée en 1931. Crédit photo: Archives familiales de Gaston Déry
De gauche à droite: Daniel St-Onge, Elisabeth Bossert, Réhaume Courtois et Pierre Fontaine devant l'ancienne station biologique de Trois-Pistoles. Photo : Estelle Rondeau.
Photo de 1930 devant la Station de biologie marine du Saint-Laurent de Trois-Pistoles, illustrant quelques étudiants et les enseignants. Photo : Collection D.A. Déry.
Personnel de la station biologique de Trois-Pistoles au début des années 1930. Photo : Archives familiales de Gaston Déry
Articles associés
Commentaires
  • Claudette Belzil Pelletier

    Merci pour les bons mots.Je suis très fière de ma maison que je possède depuis 1982.Il me fera plaisir de vous saluer si vous passez par là.

Laisser un commentaire