Il y a 400 ans… Louis Hébert

Accueil / Activités éducatives / Il y a 400 ans… Louis Hébert

Il y a maintenant 400 ans, soit en 1617, Louis Hébert, sa femme Marie Rollet et leurs trois enfants mettaient les pieds en Nouvelle-France pour s’y installer. Ils ont été la première famille française sur le Cap-aux-Diamants, à Québec.

Cet anniversaire mérite d’être souligné et nombreux seront les événements proposés durant toute l’année 2017 pour rendre hommage à Louis Hébert.

Les sociétés d’histoire et de généalogie, les familles descendantes des Hébert et Couillard et d’autres associations mettront en valeur l’apport de Louis Hébert et des siens dans la colonie. La Société Provancher d’histoire naturelle du Canada tient à rappeler que nous devons à ce grand homme les premières investigations botaniques au pays.

Louis Hébert était un apothicaire d’origine parisienne. Il avait déjà accompagné Samuel de Champlain dans ses voyages d’exploration quelques années avant son installation permanente à Québec. En Acadie, il avait appris à identifier les plantes du pays avec les Amérindiens.

Comme Champlain, il a été un visionnaire qui croyait au développement de la Nouvelle-France. Il venait cultiver la terre, mais il s’est aussi intéressé aux plantes sauvages et à leurs vertus médicinales. Les Amérindiens le surnommaient le « ramasseur d’herbes »!

Pour en savoir davantage sur le sujet, vous serez sans doute intéressés par :

Le Symposium Louis-Hébert, apothicaire, qui sera offert à Québec, par la Société Québécoise d’Histoire de la Pharmacie, le mercredi 31 mai 2017.

http://www.sqhp.pha.ulaval.ca/activites/programmation-annuelle-des/31-mai-2017-symposium-louis.html

L’exposition Héritage de Louis Hébert, 400 ans de pharmacie au Québec, qui est à voir à l’Université Laval, jusqu’au 22 décembre 2017. Elle est située au pavillon Jean-Charles Bonenfant (local 1182) et au pavillon Alexandre-Vachon (local 0012). L’entrée est libre.

http://www.bibl.ulaval.ca/web/programmation-culturelle/exposition-1617-2017

Enfin, nous vous invitons à lire l’article Perceptions environnementales et description du paysage en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles paru dans le Volume 138, numéro 1, de l’hiver 2014 du Naturaliste canadien. L’article nous sensibilise bien aux étapes initiales de la colonisation et de l’adaptation des premiers occupants européens à leur environnement. La vraie réalité de Louis Hébert et sa famille!

http://www.erudit.org/fr/revues/natcan/2014-v138-n1-natcan01049/1021042ar/

Elisabeth Bossert

Logo Louis Hébert et Marie Rollet 400e anniversaire de l'arrivée à Québec de la première famille française 1617-2017
Articles associés

Laisser un commentaire

80 membres de la Société Provancher et du Club des ornithologues de Québec ont assisté à la conférence de M. Jean-François Rail, M. Sc., biologiste marin au Service canadien de la faune d’Environnement Canada le 20 avril 2017Kiosque de la Société Provancher à la Grande fête de la nature le dimanche 7 mai 2017 sur les Plaines d'Abraham