Exutoire en fin de vie au marais Léon-Provancher

Accueil / Infolettres / Infolettres-2018 / Infolettre-mars-2018 / Exutoire en fin de vie au marais Léon-Provancher

Exutoire en fin de vie au marais Léon-Provancher

Le marais Léon-Provancher, d’une superficie de 19 ha, est au cœur de la Réserve naturelle du Marais-Provancher, à Neuville. Des milliers de visiteurs y viennent annuellement pour s’y  promener, mais surtout pour profiter d’un site exceptionnel d’observation des oiseaux au printemps et en été.

Comme vous le savez peut-être, l’exutoire du marais Léon-Provancher est arrivé en fin de vie. En effet, des fuites d’eau importantes ont été décelées à l’été 2016 et la situation a empiré de façon importante l’année dernière. Devant ce constat, il devenait nécessaire d’abaisser le niveau d’eau à l’automne dernier.

Rappelons que le barrage actuel et la digue du marais Léon-Provancher ont été érigés en 1996 par Canards Illimités Canada (CIC) dans le but de créer des habitats favorables à la sauvagine. À cet effet, CIC en est, par entente avec nous, le mandataire auprès de la Direction de la sécurité des barrages du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDLCC). Originellement, le territoire de la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher appartenait à la Fondation de la Faune du Québec qui, en 1996,  l’a cédé à la Société Provancher pour en être le gestionnaire.

Des échanges intensifs ont donc été entrepris avec Canards illimités Canada, la Direction de la sécurité des barrages du MDDLCC et la Ville de Neuville pour y apporter une solution technique et financière à cette situation.

Nous vous reviendrons bientôt avec, comme vous le verrez, de très bonnes nouvelles.

Société Provancher

Photo à la une par yvanbedardphotonature.com

Coucher de soleil à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Yvan Bédard, yvanbedardphotonature.com)
Coucher de soleil à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Yvan Bédard, yvanbedardphotonature.com)
Articles associés

Laisser un commentaire

Berce très grande (berce laineuse). Parc naturel et historique de l'Île aux Basques. Photo: Yves Déry.La tourte voyageuse, une espèce d'oiseaux disparue. Collection Léon-Provancher, Université Laval.