Baguage d’oiseaux au Marais Léon-Provancher 2017

Accueil / Activités éducatives / Baguage d’oiseaux au Marais Léon-Provancher 2017

Baguage d’oiseaux au marais Léon-Provancher, saison 2017

Dans sa poursuite de maintenir diverses activités à la Réserve naturelle du marais Léon-Provancher, la Société Provancher organise depuis quelques années, et ce avec des bénévoles, une activité axée sur le baguage d’oiseaux migrateurs, un aspect de l’ornithologie pratiqué par un nombre restreint de personnes. Elle est sans contredit, l’une des plus populaires activités de la Société auprès des familles, de ses membres et autres organismes intéressés à l’observation des oiseaux, sans oublier les visiteurs réguliers ou de passage au marais. Une attention particulière est portée auprès des jeunes enfants et adolescents pour qu’ils puissent toucher ou prendre un oiseau sauvage dans leurs mains et de les voir s’envoler. Cette année, l’activité s’est déroulée le samedi 3 juin, en matinée. Le responsable de cette activité, M. Réginald Ouellet, a préparé ce bref compte-rendu illustrant son déroulement.

C’est vers 6 h 30, sous un ciel nuageux accompagné d’une légère brise venant du sud-ouest (8-12 km/h) que l’activité a commencé. Heureusement, dans le secteur ouvert du marais où les filets ont été placés, le vent n’a pas nuit à la capture des oiseaux de passage. La température a varié entre 8 °C et 13 °C tout au long de la matinée. Peu actifs en début, voire presque silencieux, les oiseaux ont commencé à être plus actifs en milieu de l’avant-midi.

Trois filets japonais aux dimensions de 6,9 m x 2,3 m ont été installés dans une bande arbustive en friche dominée par une jeune saulaie, quelques aulnes et des graminées. En arrière-plan, une forêt dominée par plusieurs essences de taille intermédiaire (8-15 m) telles que le peuplier faux-tremble, le bouleau blanc, le sorbier et l’amélanchier, permettait aux oiseaux de profiter d’un couvert plus sécuritaire.

À 7 h, tous les filets étaient installés et fonctionnels. Et dans les minutes qui ont suivi, quelques oiseaux ont été capturés, puis amenés à la table de travail afin de récolter des données biologiques, poser une bague et finalement les relâcher.

Au total, 15 individus de dix espèces ont été capturés. Contrairement aux trois dernières années, aucune recapture n’a eu lieu. Voici la liste des captures :

  • Moucherolle des aulnes (1 mâle);
  • Grive faune (1 mâle);
  • Jaseur d’Amérique (1 mâle);
  • Viréo mélodieux (1 femelle);
  • Viréo aux yeux rouges (1 mâle);
  • Paruline jaune (4 mâles);
  • Paruline obscure (1 mâle; 1 femelle);
  • Paruline du Canada (1 mâle);
  • Bruant chanteur (1 mâle);
  • Chardonneret jaune (1 mâle; 1 femelle);

Pour chaque oiseau en main, des données spécifiques sont recueillies tels le sexe et l’âge, la longueur de l’aile, l’état du plumage ainsi que les conditions générales de l’oiseau incluant le stade de développement des organes reproducteurs extérieurs : plaque incubatrice présente ou non sur la partie ventrale des femelles et certaines espèces chez les mâles (pics); la protubérance cloacale chez les mâles (trois niveaux de développement).

Remerciements de M. Réginald Ouellet

Cette journée de baguage d’oiseaux s’est très bien déroulée, et ce, grâce à l’aide précieuse de nombreux bénévoles. Je voudrais donc remercier toutes les personnes qui y ont apporté leur contribution tout au cours de cette matinée.

Mes remerciements s’adressent d’abord aux personnes arrivées dès 6 h 30 qui ont participé activement à la préparation du matériel de capture. La contribution de M. Éric-Yves Harvey et de sa conjointe Marcelle Ouellet a notamment été très appréciée pour l’installation des filets et surtout lors des nombreuses visites de filets afin d’y démailler les oiseaux et les apporter à la table de baguage.

Pendant l’examen de chaque oiseau, Marcelle notait toutes les données biologiques recueillies et posait une bague. Éric-Yves a également pris d’excellentes photos de toute l’activité. Deux autres personnes, Mme Nathalie Jacob et M. Jean-Sébastien Hamel, ont grandement aidé à la table de baguage en prélevant les bagues (contenants) ou en recherchant les codes alphabétiques des espèces et la taille des bagues proposées. M. Guy Trencia et sa conjointe Lise Gagnon ont réalisé une très belle série de photos prises à différents moments de la matinée, en plus d’être très présents aux filets.

Je tiens également à remercier Mme Chantal Leblanc de l’Organisme du Bassin versant des rivières Ste-Anne, Portneuf et La Chevrotière, pour son aide et de son intérêt dans une nouvelle expérience de terrain.

Enfin, je remercie sincèrement toutes les personnes, adultes ou enfants, souvent anonymes, qui se sont déplacées et qui ont suivi avec intérêt tout le déroulement de l’activité. Je leur dis BRAVO, ET À LA PROCHAINE.

Réginald Ouellet

Bénévole, le 9 juin 2017

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

Baguage d'oiseaux avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Luc Major)
Baguage d'oiseaux avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Luc Major)
Installation d'un filet japonais avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Éric Yves Harvey)
Installation d'un filet japonais avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Éric Yves Harvey)
Baguage d'oiseaux avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Éric Yves Harvey)
Baguage d'oiseaux avec Réginald Ouellet le 3 juin 2017 à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher (Photo: Éric Yves Harvey)
Articles associés
Hirondelles bicolores à la Réserve nautrelle du Marais-Provancher.(Photo: Guy Trencia)