Remerciements aux bénévoles œuvrant sur le projet de contrôle du roseau commun

Accueil / Bénévolat / Remerciements aux bénévoles œuvrant sur le projet de contrôle du roseau commun

Au cours de l’année qui s’achève, la Société Provancher a encore une fois obtenu le support de nombreux bénévoles dans la réalisation de ses mandats. Dans le présent article, nous aimerions souligner la collaboration de ceux et celles qui ont participé au programme de contrôle du roseau commun à la Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher.

D’abord, rappelons que 2017 constitue la dernière année de ce programme. En mai, une dizaine de bénévoles ont uni leurs efforts pour réaliser la plantation de 2600 boutures de saules et d’aulnes dans quatre colonies de roseaux que nous avions bâchées, une ou deux années auparavant. Pour cette activité très exigeante, nous remercions MM. Marcel Turgeon, Jean Bricault, Gilles Gaboury, Daniel St-Onge, Guy Trencia, et Mmes Marise Vermette, Lise Gagnon, Marie-Andrée Bernier.

Au début de juin, Mme Marise Vermette et M. Réhaume Courtois ont fait l’entretien des plantations de mélèzes en y installant des bois raméaux fragmentés et en y redressant les mélèzes plantés antérieurement et que la neige avait courbés au cours de l’hiver précédent. En juillet, MM. Christian Potvin, Jean-Sébastien Hamel, Éric Yves Harvey, Conrad Morin, Guymont Parent, et Mmes Johane La Rochelle, Louise Fortin, Jacqueline Dumais ont procédé à la coupe des roseaux dans plusieurs colonies. Au cours de ce même mois, Mme Élisabeth Bossert et M. Pierre Fontaine ont fertilisé les plantations de mélèzes dans les sites où le sol était trop pauvre pour permettre la reprise des mélèzes. Comme durant les années précédentes, Élisabeth et Pierre ont aussi gracieusement apporté leur expertise lors des visites de terrain du Comité de suivi du projet, en juin et octobre. En août, Mme Johane La Rochelle a participé aux mesures nécessaires pour la quantification des résultats obtenus lors du programme.

Finalement, comme par les années précédentes, en septembre, nous avons obtenu le support de sept employés d’Intact Assurance pour divers travaux tels que l’ensachage des tiges de roseaux coupées en 2015 et 2016, la récupération de sacs de sable, la pose d’une bâche, la coupe de roseaux et la plantation d’aulnes dans certaines colonies. À cet effet, nous remercions Mmes Sandra Desbiens, Laurence Aubut, Claudia Sheinek, Valérie Gilbert, et MM. Paul Rochette, Frédéric Dion, Sébastien Matte. Notons que la coordination du projet de contrôle du roseau est assurée par M. Réhaume Courtois, qui participe également à l’ensemble des travaux de terrain.

En guise de conclusion, la Société Provancher désire mentionner qu’elle peut compter annuellement sur la collaboration d’une centaine de bénévoles qu’elle reconnaît de façon particulière lors de sa soirée des bénévoles. Elle désire également exprimer ses plus sincères remerciements et sa profonde gratitude à chacun d’entre eux.

Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, mai 2017
Plantation de boutures de saules, début de mai 2017. Photo: Réhaume Courtois
Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, été 2017
Coupe des roseaux afin de dégager les jeunes saules, juillet 2017. Photo: Réhaume Courtois
Réserve naturelle du Marais-Léon-Porvancher
Ensachage de tiges de roseaux par l'équipe d'Intact Assurance, septembre 2017. Photo: Réhaume Courtois

Le projet de contrôle du roseau commun est réalisé avec l’appui financier d’Environnement et Changement climatique Canada et de la Fondation de la Faune du Québec. La Société Provancher est également redevable au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la lutte aux Changements climatiques, à Canards Illimités Canada, à la Corporation du bassin de la Jacques-Cartier, à l’Université Laval, à l’Association des sauvaginiers de la grande région de Québec et aux nombreux bénévoles pour leur support professionnel, matériel et humain.

Société Provancher

Articles associés
Tableau de Viktor Wasnezow, 1885RMLP frimousses halloween Photo: É Bossert