Île aux Basques 2021 : la poursuite de grands changements

Accueil / Bénévolat / Île aux Basques 2021 : la poursuite de grands changements
Parc naturel et historique de l’Île-aux-Basques 2021, la poursuite des grands changements

Tout comme l’année 2020, l’année 2021 au parc naturel et historique de l’Île-aux-Basques passera à l’histoire. En effet, la réouverture de l’île aux Basques aux activités de location de chalets et de visites guidées en période de pandémie, la poursuite des travaux de rénovation des infrastructures, la disponibilité des entrepreneurs et des matériaux en région – sans compter l’explosion des prix de ces derniers –, les problèmes mécaniques du bateau Léon Provancher ainsi que le départ à la retraite du capitaine Jean-Pierre Rioux et la venue du nouveau capitaine Mikael Rioux auront marqué la saison 2021.

La reprise des activités touristiques

En cette deuxième année de pandémie, la reprise des activités touristiques a été marquée par l’adaptation des méthodes de travail aux conditions sanitaires en vigueur. Ainsi, la location des chalets a dû être planifiée en fonction des conditions exigées par l’Institut national de santé publique du Québec afin de prévoir une période de désinfection des unités locatives entre chaque location. Par conséquent, des blocs de location d’une durée de six jours ont été offerts pour minimiser le travail de désinfection et accorder une journée libre entre chacun afin de respecter les directives gouvernementales.

Malgré ces contraintes, on se souviendra de l’année 2021 comme étant celle d’un record de fréquentation à l’île aux Basques! En effet, la location des chalets a représenté près de 100 % des jours disponibles. Concernant les visites guidées, c’est plus de 1 300 visiteurs qui sont venus à l’île!

La poursuite des travaux de rénovation

Le mois de mai et la fin du mois d’octobre ont permis la poursuite de certains travaux de rénovation des infrastructures. Ainsi, une nouvelle salle d’eau a été construite au chalet Léon-Provancher. Nous avons amorcé la transformation de l’ancien centre d’interprétation Philéas-Fillion en chalet habitable. Celui-ci sera utilisé par le responsable de l’entretien et de la maintenance ainsi que par des bénévoles. Toutefois, ce nouveau chalet pourra être offert en location au public à certaines périodes de l’été et de l’automne, et ce, dès 2022.

D’autres travaux ont également été achevés ou amorcés tels que l’aménagement d’une douche extérieure entre les chalets Joseph-Matte et Rex-Meredith, la transformation du dortoir du chalet et la réorganisation de la petite chambre en deux chambres au chalet Joseph-Matte. Dans ces chalets, des chaufferettes au gaz propane ont été installées dans toutes les chambres. De nouvelles gouttières ont également été installées à tous les chalets afin d’optimiser la récolte des eaux pluviales. Finalement, plusieurs travaux de peinture ont été réalisés sur tous les chalets.

Enfin, soulignons que les travaux réalisés en 2021 n’auraient pu se matérialiser sans la générosité des 21 bénévoles qui y ont consacré plus de 1 800 heures de travail!

Problèmes mécaniques du bateau Léon Provancher

L’année 2021 aura aussi été marquée par le bris d’un des deux pieds de moteur du bateau Léon Provancher en début de saison et d’un problème majeur d’un moteur en cours de saison. Ce dernier problème aura occasionné un arrêt des services à la clientèle (visites guidées et location de chalets) du 22 août au 6 septembre. Toutefois, du 6 septembre jusqu’à la fin de la saison touristique, le bateau a dû être opéré avec un seul moteur. Malgré ce handicap, les services aux clients ont été rendus sans désagrément.

Transport de matériel sur une barge pour les travaux de rénovation des infrastructures de l'île aux Basques, départ du quai de Trois-Pistoles, 7 août 2021. Photo : René Nault.
Chalet Philéas-Fillion, été 2021, île aux Basques. Photo : René Nault.
Nouvelle toilette extérieure de conception moderne, à l'île aux Basques. Photo : René Nault.
Peinture et réparation de l'extérieur des chalets. Photos : René Nault.

De nouveaux moteurs ont été commandés, mais la date de leur livraison demeure inconnue étant donné les problèmes  d’approvisionnement engendrés par la pandémie de COVID-19. Nous espérons toujours amorcer la saison 2022 avec ces nouveaux moteurs.

Départ à la retraite du capitaine Jean-Pierre Rioux

Après plus de 30 ans de service comme capitaine du bateau Léon Provancher et gardien de l’île aux Basques, M. Jean-Pierre Rioux a pris sa retraite à la fin du mois d’octobre 2021.

La Société Provancher tient à le remercier pour son dévouement, son partage de connaissances et sa passion indéfectible pour l’île aux Basques. Au cours de la saison 2021, il a partagé son savoir-faire et ses connaissances avec le nouveau capitaine, M. Mikael Rioux, afin de le préparer à prendre la relève. Notre nouveau capitaine aura désormais le privilège de raconter l’histoire de l’île et de faire découvrir ce milieu exceptionnel. Nous souhaitons la bienvenue à M. Mikael Rioux!

Présence faunique

En 2021, la présence sur l’île de quatre orignaux, d’un cerf de Virginie et de renards a fait la joie des visiteurs qui ont eu la chance de les observer. À ces mammifères terrestres, s’ajoutent les nombreuses espèces d’oiseaux nicheurs ou de passage, tant sur l’île que sur la mer. Des phoques communs aussi ont pu être observés occasionnellement soit dans l’eau ou sur les rochers entourant l’île.

René Nault, responsable des territoires de l’Est, Société Provancher

Photo à la une : Yvan Bédard

Articles associés

Laisser un commentaire

Corvée de rénovation à l'île aux Basques, 31 août 2020. Les bénévoles s'en donnent à coeur joie pour repeindre l'extérieur du chalet Léon-Provancher. Photo : Daniel Banville.Le fleuve Saint-Laurent et ses battures, même glacées, peut être utilisé par plusieurs espèces en hiver : grand corbeau, harfang des neiges, goélands, etc.