Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade par la Société Duvetnor en 2018

Accueil / Infolettres / Infolettres-2018 / Infolettre novembre 2018 / Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade par la Société Duvetnor en 2018
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade en 2018

Le 27 mai 2018, deux employés de la Société Duvetnor ont procédé à la récolte du duvet d’eider et à l’inventaire des oiseaux marins sur les îles Razade. Tel que convenu dans l’entente entre la Société Provancher et Duvetnor concernant ces deux activités, voici un résumé de cette visite qui s’est déroulée entre 10 h 45 et 13 h 45 à la Razade d’en Bas, et entre 14 h 40 et 15 h 20 à la Razade d’en Haut. Le même protocole de récolte et d’inventaire est appliqué chaque année, ce qui permet d’étudier les tendances des populations d’oiseaux nichant sur ces îles.

Au total, 834 nids d’eider à duvet ont été dénombrés sur les deux îles. Ce nombre est supérieur à la moyenne des années précédentes. L’augmentation a surtout été observée sur la Razade d’en Bas. Même si les données de baguage des femelles eiders dans l’estuaire montrent très peu de déplacements entre les différentes colonies où niche l’espèce, on peut se demander si cette augmentation du nombre de nids observés ne serait pas liée à l’échec presque total de la nidification des eiders sur l’île aux Pommes causé par la présence d’un renard roux. En raison de la configuration de la Razade d’en Bas, les captures des femelles au nid sont plutôt difficiles. Par conséquent, cette île n’est pas incluse dans le programme de baguage réalisé conjointement par l’Université du Québec à Montréal, le Service canadien de la faune et Duvetnor. Aucune carcasse d’eider n’a été recensée, ce qui indique qu’il n’y a pas eu de mortalité causée par le choléra aviaire ou par d’autres causes.

Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. Photo: Olivier Caron.
Site propice à la nidification de l'eider à duvet. Photo: Olivier Caron.
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. Photo: Olivier Caron.
Oeufs d'eider à duvet. Photo: Olivier Caron.
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. Photo: Olivier Caron.
Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. Photo: Olivier Caron.

Le nombre de nids de goéland (argenté et marin confondus) était inférieur à celui noté en 2017, mais reste dans la moyenne des dernières années. On y a dénombré quatre carcasses de goéland. Toutefois, la cause de leur mort n’a pu être établie. Le nombre de nids de cormoran a substantiellement augmenté sur les deux îles Razade. Cette situation est plutôt décevante considérant les efforts que la Société Provancher déploie pour décourager cette espèce à y nicher. À nouveau, la présence d’un renard sur l’île aux Pommes aurait peut-être incité les cormorans à se disperser vers les Razade. De plus, 60 nids de mouettes tridactyles ont été dénombrés sur la Razade d’en Haut alors que 5 petits pingouins ont été observés sur l’eau à proximité de cette île. Toutefois, la diminution apparente des mouettes doit être interprétée avec prudence en raison de la difficulté d’observer toutes les corniches à partir de l’île.

Inventaire des oiseaux marins aux îles Razade, le 27 mai 2018. Photo: Olivier Caron.
Milieu perturbé par la nidification du cormoran à aigrettes. Photo: Olivier Caron.

En résumé, les effectifs d’eiders à duvet et de cormorans ont augmenté cette année, mais la présence d’un renard sur l’île aux Pommes aurait peut-être incité des individus à se déplacer vers les Razade. De plus, le nombre de nids de goéland était dans la moyenne des dernières années.

La Société Duvetnor remercie la Société Provancher de lui avoir permis de récolter le duvet et de poursuivre le suivi des populations d’oiseaux sur les îles Razade.

Jean-François Giroux, Duvertnor et Université du Québec à Montréal

Photo à la une : Olivier Caron

Articles associés

Écrire un commentaire

Île aux BasquesParc naturel et historique de l'Île aux Basques. Photo: Yvan Bédard.