Joyeuse corvée de bénévolat à l’île aux Basques

Accueil / Activités sociales / Joyeuse corvée de bénévolat à l’île aux Basques
Une cure de rajeunissement pour l’île aux Basques

Pour une deuxième année consécutive, la Société Provancher offre à l’île aux Basques une petite cure de rajeunissement. L’année dernière les efforts avaient porté sur l’exposition affichée au préau. Cette année fut principalement consacrée aux trois chalets de villégiature, aux fours basques et aux sentiers.

Tôt en saison, l’instigateur de la corvée, Jean Tremblay, vice-président de la Société, a fait de nombreux appels et rapidement une douzaine de valeureux membres ont répondu présent pour les travaux à exécuter. Ils se sont étalés sur quatre jours, soit du 3 au 7 septembre 2019, incluant une journée pour s’y rendre. Jean Tremblay a assuré la coordination des travaux.

Première journée. Et c’est parti!

Tous bien volontaires, les vaillants bénévoles s’emparent des bâtiments à teindre, des fourneaux basques à restaurer et des sentiers à nettoyer. Levés tôt, ils partent, grattoirs, pinceaux et sécateurs à la main, pour réparer, restaurer et embellir. Il fallait voir valser les pinceaux au rythme de la bonne humeur de cet attroupement autour du chalet Joseph-Matte. La synergie du groupe a fait son effet. En moins d’une journée, tout resplendissait de fraîcheur : chalet, chaises et remises.

Deuxième journée

Le lendemain, sous la pluie, les Basques ont dû se retourner dans leur tombe en apprenant l’ardeur avec laquelle ledit groupe s’est affairé à remettre en état leurs trois fourneaux envahis par la végétation et effondrés par endroits. Il fallait désherber, enlever la mousse la terre et certaines pierres, les changer, les replacer. Chapeau à l’équipe! Les visiteurs pourront à nouveau admirer la beauté de ces éléments de notre patrimoine historique et culturel.

Troisième journée

Le troisième jour, ce sont surtout les sentiers, qui sont désherbés et élargis au besoin, pour faciliter le pas des prochains arrivants. Comble de bonheur, pour peu qu’on y garde silence, on peut surprendre les trois belles femelles orignales broutant paisiblement. C’est qu’elles ont traversé le fleuve un bon matin et n’ont plus jamais voulu quitter ce paradis florissant. Enfin, quelques retouches aux chalets Rex-Meredith et Léon-Provancher, leur permettront de patienter jusqu’à l’an prochain.

Fort de ces journées de collaboration d’une efficacité surprenante, c’est autour d’une table bien garnie qu’en fin de journée se partagent discussions, anecdotes et réflexions. Merci à Hélène et aux autres cuistots pour les repas savoureux! Une joie de vivre complice se lit sur tous les visages. Ainsi, à la fierté de redonner à l’environnement ses airs de jeunesse, s’ajoute le plaisir de se retrouver à partager ensemble un moment magique sur cette île aux trésors qui ne cesse de séduire par sa grande beauté et son calme envoûtant.

De toute évidence, l’année prochaine encore les mains se lèveront avec enthousiasme pour poursuivre les travaux d’entretien et d’embellissement au Parc naturel et historique de l’Île aux Basques.

Carmen Ricard, participante

Remerciements

La Société Provancher remercie les bénévoles de la corvée 2019 soit, Sarto Dubé, Hélène Fréchette, Marie-Claude Giraudo, Gilles Gouin, Guy Hamelin, Gilbert Lajoie, Céline Paradis, Marie Pedneault, Carmen Ricard, Joan Ross et Jean Tremblay. Leur travail a fourni une contribution de plus de 290 heures. Un grand merci pour ce support remarquable.

Photo à la une : Gilles Gouin

Les bénévoles s'activent à la restauration du chalet Joseph-Matte. Photo: Gilles Gouin.
Teinture du chalet Joseph-Matte, à l'île aux Basque, 4 septembre 2019. Photo: Gilles Gouin.
Joyeuse corvée de bénévolat au Parc naturel et historique de l’Île aux Basques en septembre 2019. Les chaises Adirondack sont bien rajeunies! Photo : Gilles Gouin.
Il faut s'occuper de l'ameublement extérieur également. Photo : Gilles Gouin.
Belle journée à l'île aux Basques. Vue du quai de débarquement à l'ouest de l'île, donnant accès aux chalets Joseph-Matte et Rex-Meredith. Photo : Gilles Gouin.
L'île aux Basques, un joyau bien préservé depuis 1919! Photo : Gilles Gouin.
Une femelle orignale sur un sentier à l'île aux Basques, en septembre 2019. Photo : Gilles Gouin.
Un observateur attentif! Photo : Gilles Gouin.
Articles associés

Laisser un commentaire

Chalet Léon-Provancher au Parc naturel et historique de l’île aux Basques (Photo: yvanbedardphotonature.com)