Trois des bénévoles lors de la tournée d'inspection des nichoirs à canards au marais Léon-Provancher : Jean-claude Houle, Mormand Trudel et Jean Berselli.

Tournée d’inspection printanière des nichoirs à canards au marais Léon-Provancher

Le marais Léon-Provancher : un habitat riche!

L’un des principaux attraits de la réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher, située à Neuville, est sans contredit le marais Léon-Provancher, d’une superficie de 20 ha. Grâce à la digue de retenue de l’eau, un habitat exceptionnel a été créé, il y a maintenant 25 ans. On y observe une faune très diversifiée, dont les canards et autres oiseaux aquatiques qui y trouvent notamment un habitat de reproduction. Cet habitat exceptionnel peut être facilement observé en parcourant le sentier sur la digue. Afin d’inciter la nidification des canards, des nichoirs artificiels y sont installés depuis quelques années dans la bande riveraine située au nord ainsi que dans le marais lui-même. Voici donc le temps de faire la tournée d’inspection printanière des nichoirs.

Tournée printanière des nichoirs artificiels

En 2023, au marais Léon-Provancher, la tournée de nettoyage printanier des nichoirs à canards s’est tenue le 16 mars. Une équipe de quatre bénévoles ont nettoyé et préparé ceux-ci pour la nouvelle saison. Quatorze nichoirs ont été inspectés et nettoyés, soit les neuf nichoirs à canard branchu apposés aux arbres et les cinq nichoirs cylindriques destinés aux canards colverts placés sur une tige de métal dans le marais.

Lors de notre tournée, nous avons d’abord constaté qu’aucun nichoir n’a été occupé par le canard branchu. Toutefois, plusieurs ont été l’hôte d’oiseaux de proie. En effet, presque tous les nichoirs contenaient des vestiges de leurs repas, soit des boules de poils de petits rongeurs régurgitées après leur digestion, appelées « boulettes de régurgitation ». Compte tenu de la dimension de l’entrée circulaire des nichoirs, nous soupçonnons que la petite nyctale serait le prédateur. Les photos prises lors du nettoyage seront toutefois envoyées à des spécialistes afin de confirmer cette supposition.

Des nids bien utilisés

Quant aux nichoirs à canards colverts, une belle surprise nous attendait à l’un de ceux-ci. Nous avons observé ce qui pourrait s’avérer être les restes de deux nichées de canard colvert. En effet, une quantité appréciable de résidus de coquilles d’œufs étalés sur deux niveaux nous font pencher vers ce scénario.

Encore une fois, cette « corvée » s’est déroulée de façon bien agréable et surtout en franche camaraderie. J’en profite donc pour remercier chaleureusement mes compagnons d’aventure lors de cette tournée d’inspection 2023 des nichoirs à canards au marais Léon-Provancher : Normand Trudel, Jean-Claude Houde et Jean Berselli.

Philippe Arsenault, responsable des territoires de l’est, Société Provancher

Photo à la une : Philippe Arsenault

Nettoyage de nichoirs à canards. Les bénévoles : Philippe Arsenault, Normand Trudel, Jean-Claude Houle et Jean Barselli.
L’équipe de bénévoles lors du grand nettoyage des nichoirs à canards, au marais Léon-Provancher, le 16 mars 2023. Photo : Philippe Arsenault.
Jean-Claude Houle, bénévole procédant à l'inspection d'un nichoirs à canard branchu.
Nettoyage d’un nichoir à canard branchu, marais Léon-Provancher, le 16 mars 2023. Photo : Philippe Arsenault.