Corvée printanière de travaux d’entretien à l’île aux Basques 2023

Le parc historique et naturel de l’Île-aux-Basques est un lieu magnifique. En plus d’être un territoire protégé dédié à la conversation de la nature, les gens peuvent venir profiter de son charme, de juin à octobre, en y louant un des quatre chalets offerts en location par la Société Provancher. Mais, il est de tradition, depuis quelques années, d’accueillir une équipe de bénévoles en début de juin, pour bien préparer l’accueil des visiteurs. Cette année, cette corvée printanière de travaux d’entretien s’est déroulée du 4 au 9 juin. En voici, un résumé généreusement bien préparé par Marie-Claude Giraudo.

Ciel nuageux, cœurs ensoleillés!

Encore en 2023, une équipe de 12 valeureux bénévoles a traversé le Saint-Laurent début juin pour consacrer cinq jours aux travaux de construction et d’entretien de l’Île aux Basques. Le mauvais temps ambiant n’a pas empêché les travaux ni altéré la bonne humeur. La tuque, la petite laine et l’imperméable prévus dans les bagages ont servi!

La liste de travaux mise de l’avant par le maître de chantier, René Nault, était impressionnante, mais elle a été complétée et même davantage!

Déroulement d’une journée typique de travail!

Récapitulons : lever de la troupe à 6 h 30, déjeuner copieux, répartition des travaux par le chef d’équipe, https://www.provancher.org/wp-content/uploads/2016/04/amenagement13-1.jpg (qui a sans doute dû passer la nuit à organiser et assigner ses travailleurs, selon leurs compétences). Certains iront au chalet Provancher terminer l’installation de la toilette, d’autres se mettront à la construction de tablettes au chalet Matte, ou au cordage de bois, à l’entretien des sentiers; certaines s’attaqueront au ménage des quatre chalets.

Midi! La troupe s’attable pour un dîner préparé par l’équipe des cuisinières! À chaque repas, un dessert succulent préparé par chacun des membres de l’équipe vient couronner le tout! Dès 13 h, c’est reparti pour l’après-midi. Parfois, certains travaux s’avèrent plus compliqués que prévu. C’est notamment le cas pour l’installation des deux douches aux chalets Matte et Provancher, et le vernissage des marches de la toilette du Matte. Mais, tout se déroule sous le signe de la bonne humeur et de la satisfaction du travail accompli.

Après les travaux, place aux activités libres

Au cours de ce séjour, les amateurs d’oiseaux ont été bien servis. Ils ont pu observer les petites crèches d’eiders à duvet présentes tout près des chalets, et ce, en plus des parulines flamboyantes qui nous offrent le spectacle de leur chant et plumage. Il y a toujours quelques moments libres pour apprécier l’île et le fleuve.

En fin d’après-midi, la troupe se réunit pour partager un petit apéro, pas trop long, car tout le monde a faim! Hélène, notre cuisinière en chef, assistée de Marie et Marie-Claude, nous a préparé depuis plusieurs semaines des plats réconfortants, nourrissants et surtout délicieux! On se régale tout en s’échangeant les recettes, au son des blagues toujours amusantes d’André, notre boute-en-train!

Travailler dans une ambiance festive!

Alors que le soleil se couche, on est tous « pas mal envahis » par la fatigue de la journée. Tout le monde gagne son dortoir pour une bonne nuit de repos.

Le temps passe bien vite! Et nous voilà déjà rendus au dernier soir, pour déguster le traditionnel spaghetti d’Hélène. On fait le débreffage avec notre ami René, bien content de constater tout le travail réalisé. Pour terminer la semaine en beauté, notre collègue Liliane nous chante le magnifique « bertso » qu’elle a composé encore cette année, selon la pure tradition basque. La boucle est bouclée : nous avons nettoyé les fours basques et nous nous laissons sur ce poème basque touchant qui résume notre semaine.

Merci à tous : https://www.provancher.org/wp-content/uploads/2016/04/amenagement13-1.jpg, Hélène Fréchette, Marie Chouinard, Christian Asselin, Louise Anger, Claude Dussault, André Beauchesne, Pierre Breton, Louis Boulianne, Danielle Fréchet, Liliane Bohémier et Marie-Claude Giraudo!

Marie-Claude Giraudo, bénévole, Société Provancher

Photo à la une : https://www.provancher.org/wp-content/uploads/2016/04/amenagement13-1.jpg