Visiteurs basques : appréciation de leur visite

Accueil / Infolettres / Infolettres-2019 / Infolettre novembre 2019 / Visiteurs basques : appréciation de leur visite

Le 13 août 2019, deux visiteurs d’origine basque sont venus visiter l’île aux Basques. Voici ce qu’ils nous ont écrit.

Une visite très attendue!

Il y a cinq ans, lors d’une visite à Québec, on nous a dit qu’il y avait une île appelée « île des Basques » sur le fleuve Saint Laurent. Ensuite, quelques membres de la famille ont visité l’île pendant un voyage à Montréal et depuis lors, nous avons toujours été curieux et désireux de la connaître. Nous avons pensé que ça a été une belle expérience de visiter l’endroit où nos ancêtres avaient chassé les baleines, fait fondre leur graisse et fait du commerce avec les autochtones.

Un séjour inoubliable!

Et finalement le 13 août dernier, nous avons eu l’occasion de réaliser notre rêve.

Pour nous, c’était une journée très émouvante qui a commencé à l’embarcadère des Trois-Pistoles, où M. Jean Pierre Rioux, en portant sa txapela — le chapeau basque —, nous a accueillis… en basque! Une fois sur le bateau, il nous a présenté le reste des voyageurs, parmi lesquels se trouvaient M. Gilles Gaboury et son épouse. Ils nous ont accueillis affectueusement et ont manifesté beaucoup d’intérêt pour notre langue et notre culture basque. Sur l’île, la visite consistait en une promenade dans celle-ci, découvrant différents oiseaux, plages, plantes, arbres, les fours construits il y a cinq siècles par nos ancêtres et cela tout expliqué par un jeune guide qui avait tout étudié. Nous avons pris quelques photos pour la postérité et ce fut ensuite le retour au bateau.

Au total, c’était trois heures merveilleuses dans un endroit extraordinaire situé dans ce grand estuaire du fleuve Saint Laurent.

Après l’excursion, M. Gaboury, de sa part et de celle de la Société Provancher, nous a donné le livre de l’île des Basques. Nous avons été très surpris de voir que des personnes sans aucune relation avec les Basques étaient si intéressées par une île qui fait partie de l’histoire de notre peuple.

C’est pour tout cela que pour nous, c’est une fierté et cela nous remplit de satisfaction que notre drapeau, l’ikurriña, vole dans le ciel de notre île bien-aimée.

Il va sans dire que vous pouvez exposer les deux photos de notre visite sur la page Facebook du Parc.

Continuez ainsi, en prenant soin et en enseignant à tout le monde avec amour et enthousiasme ce morceau de terre qui, pour nous, fait également partie de notre cœur.

Mila esker denagatik eta ikusi arte.

Joseba Adoni Zurinaga Goikoetxea et Elena Muro

Photo à la une : Gilles Gaboury

Gilles Gaboury, est membre et ex-président de la Société Provancher

Joseba Adoni Zurinaga Goikoetxea et Elena Muro. Photo: Gilles Gaboury.
Joseba Adoni Zurinaga Goikoetxea et Elena Muro. Photo: Gilles Gaboury.
Articles associés

Laisser un commentaire

Naturaliste canadien, volume 141 (2), été 2017