Portrait d’un donateur anonyme

Accueil / Infolettres / Infolettres-2018 / Infolettre décembre 2018 / Portrait d’un donateur anonyme
 La Société Provancher reçoit un don de 15 000 $ de la part d’un donateur anonyme

Récemment, la Société Provancher a reçu un généreux don d’une personne engagée dans la cause de l’environnement. Avec sa permission, nous faisons ici un résumé de son engagement. Comme ce donateur préfère garder l’anonymat, le prénom fictif de Jacques sera utilisé pour en parler.

Jacques est retraité de la fonction publique. C’est un homme engagé qui consacre depuis des années un nombre incalculable d’heures à titre de bénévole pour des organismes qui œuvrent en santé ou en services sociaux. Ainsi, il aime se rendre utile auprès des personnes et la société en général. Jacques est aussi très attaché à sa famille dont chacun des membres sait qu’il peut compter sur lui.

Jacques n’est pas fortuné, mais au fil de ses années de carrière, il a réussi à amasser un capital raisonnable. Bon planificateur, il a réfléchi à sa succession et, après mûre réflexion, il a décidé d’utiliser ses fonds en accord avec ses valeurs profondes.

Comment cette réflexion se traduit-elle concrètement? Jacques va léguer les deux tiers de son capital à ses proches lors de son décès. Et de son vivant, il va en utiliser un tiers pour aider des organismes caritatifs à accomplir leur mission. Cependant, pas de saupoudrage de dons. Jacques a décidé d’aider un nombre limité d’organismes en leur faisant un don substantiel unique qui pourrait faire la différence.

Cette année, Jacques a décidé de faire ce don à la Société Provancher. Il est de 15 000 $. Pour la Société Provancher, il s’agit du plus gros don jamais reçu de la part d’un individu.

La décision de Jacques fait suite à une rencontre au cours de laquelle un ami très engagé à la Société Provancher lui a parlé de sa mission, de ses objectifs et de ses projets. Comme la plupart des gens, Jacques n’avait jamais donné à un organisme voué à l’environnement. Cela n’est pas vraiment surprenant, car selon un récent rapport de Canadon, les dons faits à de tels organismes ne représentent que 6 % des dons des Canadiens. Cela vient loin derrière les services sociaux, la santé, l’éducation et la religion pour n’en nommer que quelques-uns. Modeste, Jacques se plaît à dire que sa générosité est bien appuyée par les crédits d’impôt qu’il reçoit par la suite, soit un retour de près de 50 % venant des deux paliers de gouvernement.

C’est donc avec la plus grande joie que nous avons reçu le chèque 15 000 $ de Jacques, il y a quelques semaines. Quel bel encouragement pour les débuts de notre campagne de financement 2018-2020! Encore une fois, mille mercis à Jacques, notre premier donateur à porter le titre de Bâtisseur. Nous espérons que son geste sera de nature à stimuler la générosité de nos membres et de nos sympathisants.

Jean Tremblay, second vice-président

Société Provancher

Chalet Rex-Meredith au Parc naturel et historique de l’île aux Basques au mois de septembre 2016 (Photo: Réhaume Courtois)
Chalet Rex-Meredith au Parc naturel et historique de l’île aux Basques . Photo: Réhaume Courtois.
Source: Internet
Source: Internet.
Coucher de soleil à l'Île aux Basques. Crédit photo: Hélène Chouinard
Coucher de soleil à l'Île aux Basques. Crédit photo: Hélène Chouinard.
Source: Internet.
Source: Internet.
Articles associés

Laisser un commentaire

île aux BasquesPerte de biodiversité. Bar des Sciences 2018: Fritz Neuviller, Nathalie Barrette, Philippe Legagneux, Jean-Luc Desgranges. Photo : Pierre Fontaine