Ça va bien aller!

Accueil / Activités éducatives / Ça va bien aller!
Une très bonne nouvelle

En février et mars, 110 jeunes de l’École Litalien de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs de Trois-Pistoles ont travaillé sur le projet Une île c’est fragile (voir la nouvelle du 2 mars 2020) de la Société Provancher. Ces enfants de 8 à 12 ans ont réalisé un mobile thématique individuellement dans le cours d’arts plastiques. Ils devaient exprimer la fragilité de l’île aux Basques comme écosystème. La très bonne nouvelle, c’est qu’ils ont eu le temps de finir tout juste avant la fermeture des écoles, à la mi-mars, dans le contexte de la pandémie de coronavirus! Voici un bel exemple de l’optimisme que nous devons avoir : Ça va bien aller!

Merci aux jeunes

La Société Provancher félicite les jeunes et leurs professeurs qui ont fait un si beau travail. Elle tient à les assurer que leurs efforts seront récompensés, mais pour le moment, il faut comprendre que tout est « sur pause ». Comme en témoignent les photos ci-contre, les jeunes se sont réellement investis. C’est avec enthousiasme et une très grande fierté qu’ils ont réalisé ce projet rassembleur!

De la créativité porteuse d’espoir

Ce travail est porteur d’espoir! C’est l’espoir que l’île aux Basques soit longtemps protégée. Dans le mobile, nous retrouvons parfois toutes les couleurs de l’arc-en-ciel si populaires pour rassembler les communautés actuellement confinées.

À faire à la maison

La Société Provancher espère que le projet Une île c’est fragile donnera l’idée à des enfants qui sont confinés à la maison, de faire leurs propres créations artistiques en lien avec ses territoires protégés. En ajoutant cette fois les couleurs de l’arc-en-ciel, ce sera leur façon de dire : Ça va bien aller!

Pour connaître les étapes de réalisation du mobile, parcourez les photos en cliquant  sur chacune d’elles.

Élisabeth Bossert, Vice-présidente

Photo à la une : Anny Charron

Articles associés