Chalet Joseph-Matte

Accueil / Type de chambre / Chalet Joseph-Matte

Le Joseph-Matte est un chalet rustique en bois rond qui partage son quai d’accès avec un seul autre chalet. Grande terrasse avec vue exceptionnelle et grande plage à proximité (banc de sable). Ce chalet est parfait pour les familles et les groupes.

L’intérieur du chalet est confortable avec sa grande salle à manger-salon, une immense vitrine donnant sur le fleuve et des chaises berceuses, une cuisinière au gaz propane ainsi qu’un poêle à bois avec une plaque de cuisson.

L’environnement extérieur est magnifique avec une grande terrasse; les fourneaux basques, le banc de sable et le pré à proximité; et toute l’Île sauvage à découvrir à pied.

Détails

Prix à partir de: 615 $ pour 3 nuits (+taxes et frais)

Disponibilité

Formulaire de réservation

Les champs obligatoires sont suivis de *





Articles associés

12 Évaluations

Évalué 4.82 sur 5 basé sur 12 évaluations.
Écrire une évaluation
Évalué 4.42 sur 5 basé sur 12 évaluations. 1. Hébergement rustique et équipement
Évalué 4.92 sur 5 basé sur 12 évaluations. 2. Nature et environnement
Évalué 4.83 sur 5 basé sur 12 évaluations. 3. Aspects historiques (fourneaux basques...)
Évalué 5 sur 5 basé sur 12 évaluations. 4. Sentiers et tour de l'Île
Évalué 4.92 sur 5 basé sur 12 évaluations. 5. Transport par bateau

Évaluation "Chalet Joseph-Matte"

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Susanne dit :


    Évalué 4.8 sur 5.

    Très très agréable semaine, la petite attisée du matin m’a manqué, j’ai compris que ce n’est que partie remise pour l’an prochain. Les rénovations sont agré… Lire plus

  2. Danielle Hébert dit :


    Évalué 5 sur 5.

    Ce séjour intemporel et dépaysant a été formidable. Le chalet est immense et adaptable. Les équipements sont parfaits et nous ont permis de nous réchauffer quand nous revenions de … Lire plus

  3. Marianne Kugler dit :


    Évalué 5 sur 5.

    Très agréable séjour comme chaque année. Un temps parfait malgré une météo qui s’annonçait menaçante. Un orignal à frappé à la fenêtre à 5h du matin…. une seule d… Lire plus

  4. Sylvie Perron dit :


    Évalué 4.8 sur 5.

    Les améliorations apportées sont plus que satisfaisantes : je pense à la douche extérieure, le nouveau système de la toilette extérieure, l’éclairage grâce au panneau solaire… Lire plus

  5. Sophie dit :


    Évalué 5 sur 5.

    C’était extraordinaire. Nous avons adoré.
    Nous avions assez d’espace pour chacun (6 adultes et 3 enfants). 3 nuits, c’était trop court!
    Superbes promenades au soleil couchant et … Lire plus

  6. Yves Taillon et Claire Bisson dit :


    Évalué 4.8 sur 5.

    Nous avons vraiment très apprécié la compréhension de toute l’équipe. Spécialement le capitaine et l’équipe de réservation (changement de plan pour raison médicale). Nous allons ce… Lire plus

  7. Soly dit :


    Évalué 4.4 sur 5.

    Mon commentaire sera long. Nous venons en famille à l’Île aux Basques depuis près de 30 ans, sans n’avoir manqué d’été hormis celui de la pandémie et l’été … Lire plus

    1. Jean Tremblay Webmestre dit :

      Bonjour Madame Soly,

      Merci pour vos commentaires et appréciations qui sont toujours lus et pris en considération dans les décisions du Conseil d’administration de la Société Provancher. J’aimerais toutefois préciser certains événements et faits qui ont fait en sorte que votre séjour n’a pas été à votre entière satisfaction.

      Aussi, voici certaines nuances et précisions relatives à quelques-uns de vos propos.

      Mon commentaire sera long. Nous venons en famille à l’île aux Basques depuis près de 30 ans, sans n’avoir manqué d’été hormis celui de la pandémie et l’été dernier. Quel ne fut pas notre choc à l’arrivée !! Des bruits de réfrigérateur, des bruits de moteurs dus au système de l’électricité solaire, dont certains TRÈS forts (on a compris par la suite que c’était parce que les “lumières” étaient allumées dans 2 pièces simultanément, mais on venait d’arriver et on ne comprenait rien),

      Nos excuses pour ce désagrément. Pour ce qui est du bruit il est prévu d’isoler le système électrique. Malheureusement le manque de main-d’œuvre, de matériaux et surtout de temps n’a pas permis de régler ce problème avant la saison.

      PLUS de lampe au gaz à manchons, à l’exception de celle près du four à bois (inopérable cet été – j’espère bien qu’il sera réparé).

      À la suite de plaintes en 2021 concernant les poêles à bois, nous avons engagé un expert afin de réaliser une analyse du fonctionnement de tous les poêles. Il s’est avéré que tous les poêles présentaient un danger pour le feu. Les installations en place datent de plusieurs années et ne répondent plus aux nouvelles normes de sécurité incendie. Les distances à respecter pour un tel poêle ont changé et comme la sécurité de nos clients est au premier rang de nos préoccupations, il fut décidé d’avertir la clientèle en mettant celle-ci en garde des dangers potentiels. Malheureusement, nous avons eu cette mauvaise nouvelle au début du mois de juin 2022. Soyez assurée que cette nouvelle est loin de nous réjouir et nous comprenons la déception des clients. Nous sommes conscients que les poêles sont un attrait des chalets de la Société, toutefois, nous sommes tenus de rendre le site le plus sécuritaire possible, car les évacuations de l’île sont problématiques. Chose certaine, le poêle existant ne peut garder sa vocation actuelle. Selon les nouvelles normes du bâtiment en vigueur, il faudrait garder un espace de 1,3 m libre devant, ce qui ferait que la salle à manger devrait être déplacée vers les fenêtres et ainsi condamner la tablette existante. De plus, selon l’expert, le type de poêle en place émet entre 300 et 400 g de particules à l’heure dans l’atmosphère comparativement à 1,2 à 4 g de particules à l’heure pour les nouveaux concepts de poêle à bois. Vous comprendrez également que notre préoccupation environnementale a joué dans la décision de changer ce dernier.

      Un projet de remplacement des poêles est à l’étude et ceux-ci devraient être changés le plus rapidement possible. Comme il est pratiquement impossible de réaliser ces travaux avec des clients dans les chalets, nous prévoyons corriger la situation cet automne, après les périodes de location. Là encore faudra-t-il avoir les ressources humaines et matérielles nécessaires pour réaliser ces travaux considérant la pénurie de main-d’œuvre, l’approvisionnement des fournisseurs qui semble problématique et avant que le fleuve ne soit plus navigable. Mais nous y travaillons ardemment.

      .. PLUS de bécosse (une poésie cette ancienne bécosse maintenant détruite). Une fois le choc passé (qui a duré tout de même toute la semaine), j’ai repensé au sondage reçu.

      ​Nous avons changé cette bécosse pour différentes raisons:
      Celle-ci était à réparer;
      La gestion des résidus était loin d’être conforme à la règlementation. Vider le contenu, le mettre dans des sacs à poubelles et en disposer à Trois-Pistoles dans un endroit non autorisé n’était pas permis et n’est plus acceptable;
      Le modèle introduit pour remplacer la bécosse est un modèle de plus en plus utilisé dans les centres de plein air du Québec. Il permet de réduire de plus de 90 % le contenu via le compostage des résidus. Par la suite le compost peut être utilisé.

      Vous comprendrez qu’on se serait bien passés de l’électricité solaire qui implique tout de même DU BRUIT et DES FILS ÉLECTRIQUES qu’on n’aurait JAMAIS pensé voir à l’Ile aux Basques. On a quand même beaucoup apprécié certaines AUTRES amélioration Mais les modifications que vous vous êtes permis de faire SANS nous aviser, nous, les membres, sont inadmissibles. ON A PAS BESOIN D’EAU CHAUDE NI DE TOILETTES À LÏLE AUX BASQUES, NI DE L’ÉLECTRICITÉ, autant solaire qu’elle soit! C’est vraiment une entorse épouvantable à l’esprit de l”île. JAMAIS – lorsque j’ai rempli le sondage sur les douches, etc.- je n’aurais pensé à toutes ces implications désagréables.

      En ce qui a trait à l’énergie solaire qui permet d’avoir un réfrigérateur et de l’éclairage, nous convenons que le bruit du transformateur peut être désagréable. Comme nous n’avons pu régler le problème avant la saison, nous y remédierons sous peu, soit dès que l’abri technique sera complété. Mais pour cela, encore faut-il que le chalet soit libre ou que les résidents soient d’accord avec ces travaux.
      Pour l’eau chaude, nous croyons que c’est un plus, car cela évite d’allumer un poêle pour faire chauffer l’eau. Le chauffe-eau pollue moins que le poêle à bois (inutilisable pour l’instant).
      Quant à la toilette, elle n’a pas été ajoutée, mais comme elle consomme beaucoup trop d’eau, elle sera changée pour une toilette à compost dont le système permettra de réduire de 90 % le contenu. Cette modification sera également apportée étant donné que la fosse septique n’est plus réglementaire.
      Enfin, les ajouts aux chalets sont basés effectivement sur le sondage effectué en 2018-2019 et les modifications apportées ont été analysées avec leurs impacts potentiels. Tous les aspects ont été validés par des experts en la matière qui ont été engagés par la Société. Les commodités sont en place pour ceux qui veulent bien les utiliser; aucun locataire n’est obligé de s’en servir; en effet, il est toujours possible de faire bouillir l’eau sur le poêle et d’allumer les lampes au propane existantes.

      Je trouve extrêmement dommage que de tels changements majeurs ne nous aient pas été signifiés avant notre arrivée et, évidemment, qu’ils aient été faits.
      En ce qui a trait à l’information aux membres, les renseignements quant à l’avancement des travaux ont été publiés dans les différentes infolettres et rapports annuels depuis 2020. À toutes les assemblées générales de la Société, les modifications ont été présentées. À la suite de ces publications et présentations la Société n’a jamais eu de commentaires, de suggestions ou d’objections.
      ​En ce qui a trait aux informations, celles-ci sont disponibles en consultant:

      https://www.provancher.org/parc-naturel-et-historique-de-lile-aux-basques-manuel-de-la-maison-saison-2022/

      Autres informations:
      En complément d’information, je vous dirais que la Société Provancher fait partie de la Corporation Industrielle Touristique du Québec. Elle a par conséquent certaines obligations à respecter. En effet, il fut constaté en 2020, une déficience au niveau de plusieurs règlements (code du bâtiment, réglementation environnementale concernant les fosses septiques, la gestion des eaux usées, la gestion des contenus des toilettes sèches, etc.) et le manque criant d’eau. La rusticité ne rime pas nécessairement avec un laisser-aller des infrastructures et un non-respect de la réglementation.
      Depuis 2020, plus de 3 100 heures sont consacrées annuellement à l’île aux Basques par des bénévoles, afin de d’améliorer ou de corriger, dans la mesure du possible, toutes les lacunes et demandes d’entretien. La Société est toujours à la recherche de bénévoles pour aider et apporter des suggestions constructives. Les bénévoles qui ont participé aux divers travaux avaient des formations en écologie, en aménagement forestier, en protection du milieu, en gestion de l’environnement, en urbanisme, en ingénierie, etc.
      Enfin, la Société a entrepris depuis 2021 la rédaction d’un Plan de Conservation et d’un Plan de Gestion Environnementale et Sociale de l`île aux Basques. Ces plans permettront d’encadrer tous les développements sur l’île afin de conserver l’intégrité de l’île.

      En terminant, la Société est toujours à la recherche de membres qui pourraient se joindre au CA. Je vous invite à postuler pour l’un des postes disponibles. Vos suggestions seraient appréciées.
      J’espère que ces explications pourront répondre à vos préoccupations et commentaires.

      Dans l’espoir que les astres s’aligneront pour que la location de votre prochain chalet à l’île aux Basques en 2023 vous satisfasse pleinement, je vous souhaite un bel été et vous remercie encore de vos précieux commentaires

      Mes salutations

      René Nault, bénévole

  8. Valérie Nault dit :


    Évalué 4.4 sur 5.

    Beau séjour! Environnement très agréable.

    La cuisine est fonctionnelle mais le sera davantage lorsque le four sera remis en fonction. L’ajout des barrières pour les lits à… Lire plus

  9. Geneviève, Catherine et Thomas dit :


    Évalué 4.6 sur 5.

    Comme d’habitude, super séjour avec nos élèves. L’expérience toujours très enrichissante pour eux, comme pour nous. Poêle à bois non disponible, nous aurions préféré le… Lire plus

  10. Cybele Rioux dit :


    Évalué 5 sur 5.

    Nous avons séjourné 6 nuits au Joseph Matte et c’est toujours un grand plaisir de faire les sentiers et le tour de l’Ile sur les rochers, observer les oiseaux et le fle… Lire plus

  11. Marianne Kugler dit :


    Évalué 5 sur 5.

    Comme chaque année, un merveilleux séjour. Les améliorations sont très utiles tout en étant très respectueuses de l’environnement rustique. Canards, oiseaux de proie, bruants… Lire plus

  12. Jean Tremblay dit :


    Évalué 5 sur 5.

    C’est toujours un plaisir pour moi de retourner à chaque année au chalet Joseph-Matte avec mes amis. Ce grand chalet avec une magnifique vue sur le fleuve nous offre tout le confor… Lire plus

Chalet Rex-Meredith au Parc naturel et historique de l’île aux Basques au mois de septembre 2016 (Photo: Réhaume Courtois)Chalet Léon-Provancher au Parc naturel et historique de l’île aux Basques (Photo: yvanbedardphotonature.com)